Hockey - Gretzky se prépare à sa deuxième saison derrière le banc des Coyotes

Wayne Gretzky se prépare en vue de sa deuxième saison derrière le banc des Coyotes de Phoenix, une équipe qui a acquis plusieurs nouveaux joueurs et qui aura, par conséquent, des attentes plus élevées.

«Nous sommes vraiment enthousiastes, a dit Gretzky lors d'un entretien téléphonique. Nous estimons que nous avons une meilleure équipe que la saison dernière. Nous avons ajouté de la robustesse et de la rapidité.»

La jeune équipe des Coyotes a affiché un dossier de 38-39-5 et pris la 12e place dans l'Association Ouest, la saison dernière. L'acquisition en vue de la prochaine saison des défenseurs Ed Javanovski et Nick Boynton, ainsi que des attaquants Owen Nolan, Jeremy Roenick et George Laraque incitent les Coyotes à penser qu'ils peuvent faire beaucoup mieux.

«Étions-nous contents d'avoir joué pour .500 l'an passé? Nous avons probablement surpris beaucoup de gens, a dit Gretzky. C'est la bonne nouvelle. La mauvaise, c'est que nous ne pouvons faire du surplace. C'est une association compétitive. Nous envisageons une participation aux séries éliminatoires. À la suite de l'addition de ces joueurs pendant la saison morte, nous visons vraiment les séries éliminatoires. Ce serait décevant si nous n'y parvenions pas.»

Jovanovski et Boynton joindront un groupe de défenseurs qui comprend deux jeunes joueurs prometteurs, Keith Ballard et Zbynek Michalek, ainsi que Derek Morris et Dennis Seidenberg. Les Coyotes sont maintenant parmi les équipes qui possèdent le plus de profondeur à la ligne bleue.

Jovanovski, 30 ans, a été l'acquisition la plus importante. L'ancien joueur étoile des Canucks de Vancouver a accepté l'entente de cinq ans d'une valeur de 32,5 millions que lui a offerte le directeur général des Coyotes Mike Barnett dès l'ouverture du marché des joueurs autonomes.

«Le 1er juillet, Mike et Cliff [Fletcher] se sont rendus à Toronto et ils ont frappé à la porte de Pat Morris [l'agent de Jovanovski] à 12h1 dans l'après-midi pour démontrer que nous voulions vraiment Eddie dans notre équipe, a raconté Gretzky. Nous avons été chanceux d'avoir été en mesure de mettre la main sur un joueur de ce calibre. Il était dans notre mire depuis le premier jour en raison de ce qu'il pouvait nous apporter: du jeu robuste et beaucoup d'énergie.»

En obtenant Jovanovski, Boynton, Laraque et Nolan, Gretzky estime que les Coyotes ont ajouté à leur formation la robustesse qu'ils recherchaient.

À voir en vidéo