Impact de Montréal - Saputo veut son stade au Parc olympique

Le stade Saputo, le complexe de soccer et les terrains d'entraînement qui l'accompagneront seront érigés au Parc olympique.

C'est le souhait du président de l'Impact de Montréal, Joey Saputo, qui pilote le projet de 15 millions de dollars entièrement financé par des fonds privés.

«À la suite de nos discussions avec la Régie des installations olympiques [RIO] et après avoir étudié la faisabilité du projet avec eux au cours des derniers mois, ma famille et moi avons décidé que le Parc olympique représentait la meilleure option pour l'avenir du soccer à Montréal et au Québec», a déclaré hier M. Saputo.

On avait d'abord prévu amorcer la construction du stade Saputo en mars 2006 au Technoparc, mais le projet a été retardé après que la RIO eut offert d'accueillir le nouveau complexe.

Le complexe, conçu spécifiquement pour le soccer, sera géré par un organisme à but non lucratif et comprendra le stade Saputo ainsi que des installations d'entraînement. Il servira aussi de nouveau domicile à l'Impact, qui dispute présentement sa 13e saison au Complexe sportif Claude-Robillard et a attiré une moyenne record de 11 176 spectateurs par match à domicile la saison dernière.

Le transfert du projet au Parc olympique s'avérait l'option la plus avantageuse à cause de plusieurs facteurs, tels l'accessibilité, le stationnement et la vocation générale du projet, a indiqué M. Saputo.

«Nous construisons un complexe de soccer que nous voulons accessible aux amateurs de soccer de Montréal et du Québec, a expliqué M. Saputo. Mais nous voulons aussi que ces installations soient un hommage au soccer pour les générations futures. Le Parc olympique se marie bien à notre philosophie de laisser un héritage à la communauté, ainsi qu'à la vocation sportive du parc dans son ensemble.»

M. Saputo et son groupe continueront de travailler avec la RIO dans le but de mettre la dernière main aux plans des nouvelles installations et d'ébaucher un échéancier précis pour leur mise en chantier. De plus, des discussions à cet effet ont été amorcées avec la Ville de Montréal, dont l'arrondissement de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve, qui devra approuver ce projet. À cette fin, le projet fera l'objet d'audiences publiques à l'automne.

Bien que la construction pourrait commencer dès cet automne, M. Saputo a exclu la possibilité d'accueillir au nouveau complexe les matchs de la Coupe du monde U-20 de la FIFA 2007, qui seront disputés à Montréal l'an prochain. Montréal sera l'une des six villes hôtesses de l'événement qui aura lieu en juillet 2007 au Canada.

Comme on l'avait d'abord annoncé en mai 2005, le nouveau complexe de soccer sera entièrement financé par des fonds privés, au coût de 15 millions de dollars, dont 7,5 millions seront avancés par la famille Saputo au moyen d'un don de particuliers. Le nouveau complexe sera lui aussi géré par un organisme à but non lucratif.