Tournoi de Wimbledon - Après trois échecs, Mauresmo atteint la finale

La numéro un française et mondiale a obtenu son billet pour la finale de Wimbledon, hier, en battant Maria Sharapova.
Photo: Agence France-Presse (photo) La numéro un française et mondiale a obtenu son billet pour la finale de Wimbledon, hier, en battant Maria Sharapova.

Londres — Après trois échecs en demi-finales lors de ses trois dernières participations, Amélie Mauresmo s'est finalement qualifiée jeudi pour la finale des Internationaux de tennis de Wimbledon, où elle affrontera samedi la Belge Justine Henin-Hardenne pour une revanche du dernier Open d'Australie.

La numéro un française et mondiale a obtenu son billet pour la finale en se débarrassant de la Russe Maria Sharapova en trois sets de 6-3, 3-6, 6-2.

Après avoir survolé le premier set (elle n'a commis qu'une seule faute directe), elle a gaspillé trois balles de bris à 3-1 dans le deuxième, laissant son adversaire enchaîner cinq jeux consécutifs et empocher la deuxième manche. Revenue dans le match à l'entame du troisième set, elle s'est rapidement détachée 4-0 pour finalement l'emporter 6-2.

«C'était tellement serré dans le second set», a confié Mauresmo à l'issue du match. «J'étais soulagée à la fin car j'ai pu revenir plus forte dans la troisième manche et inverser la tendance qui était en sa faveur à la fin du deuxième set. Je suis très heureuse».

Après trois échecs en demi-finales (2005, 2004 et 2002) à Wimbledon, la numéro un française a gagné le droit de disputer samedi la troisième finale en Grand Chelem de sa carrière. «J'ai enfin l'occasion de jouer pour le trophée. Je vais tenter ma chance et on verra comment ça va se passer», a déclaré la Française.

Elle prévoit déjà un match difficile face à Justine Henin-Hardenne, qui avait abandonné lors de leur confrontation en finale à l'Open d'Australie en janvier. «Je m'attends à un match difficile. Elle joue un super tennis, très agressif. C'est une joueuse difficile».

La Belge, qui a une nouvelle fois battu sa compatriote Kim Clijsters hier 6-4, 7-6 (4), tentera samedi de remporter le seul tournoi du Grand Chelem qui lui manque. Finaliste à Wimbledon en 2001 (défaite face à Venus Williams), elle a depuis remporté trois Roland-Garros, un Open d'Australie et un US Open. En cas de victoire face à Mauresmo, elle deviendra la 10e joueuse de l'histoire à s'imposer dans les quatre tournois majeurs.

Nadal en demi-finales

Dans le tableau masculin, l'Espagnol RafaJel Nadal (no 2) s'est qualifié pour les demi-finales du tournoi en battant le Finlandais Jarkko Nieminen (22e) en trois sets 6-3, 6-4, 6-4 au cours d'un match qui avait été reporté mercredi soir en raison des conditions météorologiques.

Double vainqueur à Roland-Garros, le spécialiste de la terre battue réalise le meilleur tournoi de sa carrière sur gazon. «C'est une surprise d'être en demi-finales», a-t-il reconnu hier. «C'est un tournoi incroyable pour moi».

Il affrontera aujourd'hui le Chypriote Marco Baghdatis, vainqueur mercredi de Lleyton Hewitt, lauréat au All England Club en 2002.

L'autre demi-finale masculine opposera Roger Federer à Jonas Bjorkman.