Patinage de vitesse - Klassen gagne le bronze

Cindy Klassen, à gauche, s’est fait coiffer au final par la Néerlandaise Renate Groenewold.
Photo: Agence Reuters Cindy Klassen, à gauche, s’est fait coiffer au final par la Néerlandaise Renate Groenewold.

Turin — La patineuse de vitesse Cindy Klassen a permis au Canada de décrocher une deuxième médaille, hier, à l'occasion de la deuxième journée des Jeux de Turin. L'athlète de Winnipeg a raflé le bronze lors du 3000 mètres féminin en longue piste, à l'occasion de la première des cinq épreuves qu'elle disputera en Italie.

Klassen a complété la course en 4 m 04 s 37, derrière deux Néerlandaises, pour obtenir sa deuxième médaille de bronze olympique de suite dans cette épreuve. Elle avait également terminé troisième il y a quatre ans à Salt Lake City.

Kristina Groves, d'Ottawa, a pris le huitième rang en 4 m 09 s 03 tandis que Clara Hughes, de Glen Sutton, au Québec, a terminé neuvième. Klassen détient le record du monde dans cette épreuve et elle était l'une des favorites pour l'emporter. Elle a connu un bon départ mais elle a faibli en fin de course, trébuchant même légèrement lors du dernier virage.

«J'ai commencé avec un bon rythme et je croyais que je pouvais le maintenir, mais j'étais morte à la fin, a dit Klassen. J'ai quand même fait de mon mieux.»

La patineuse canadienne a disputé une bonne course, selon l'entraîneur canadien Neal Marshall. «Nous savions qu'il fallait une excellente performance pour l'emporter aujourd'hui [hier], ce sont les Olympiques, a-t-il dit. Il y a toujours quelqu'un qui réussit une grande performance, comme les Néerlandaises l'ont fait. Nous ne les avions pas vraiment vues sur le podium cette saison, ou même parmi les cinq premières. Elles ont tout simplement fait une course incroyable.»

Les attentes sont élevées envers Klassen, qui a connu une excellente saison en Coupe du monde, avec quatre records du monde et huit victoires. Elle a établi un nouveau record du monde au 3000 m il y a quelques semaines à Calgary, complétant la course en 3 m 55 s 75.

Le 3000 m n'était qu'un début pour Klassen. Elle participera aussi au 1500 m, au 1000 m, au 5000 m et à la poursuite par équipes. Sa spécialité est le 1500 m, qui aura lieu le 22 février.

«C'est formidable de remporter une médaille de bronze, mais je veux simplement me concentrer sur les prochaines courses», a affirmé Klassen.

Hamelin 4e

Sur courte piste, Charles Hamelin, de Sainte-Julie, a terminé quatrième lors de la finale du 1500 mètres. Le Québécois de 21 ans en était à ses débuts à titre d'olympien. Le Montréalais Mathieu Turcotte a quant à lui remporté la finale B, obtenant la sixième place à la suite de la disqualification du Chinois Ye Li en finale A.

Au 500 m chez les femmes, Alanna Kraus, d'Abbotsford, en Colombie-Britannique, ainsi que les Montréalaises Kalyna Roberge et Anouk Leblanc-Boucher ont chacune remporté leur vague pour se qualifier en vue des quarts de finale de mercredi.

Au relais 3000 m chez les femmes, les Canadiennes ont terminé deuxièmes derrière les Chinoises dans leur demi-finale. Elles se sont ainsi qualifiées pour la finale du 22 février prochain.