Paris illégaux: Gretzky était au courant

Wayne Gretazky a déjà déclaré qu’il n’était pas un parieur, à l’exception de quelques voyages qu’il a faits à Las Vegas.
Photo: Agence Reuters Wayne Gretazky a déjà déclaré qu’il n’était pas un parieur, à l’exception de quelques voyages qu’il a faits à Las Vegas.

Newark — Des enregistrements de conversations lors de l'enquête sur le réseau de paris dans lequel seraient impliqués environ une demi-douzaine de joueurs de la LNH révèlent que Wayne Gretzky a discuté du réseau dirigé par Rick Tocchet avant qu'il ne soit démantelé lundi, a rapporté hier le Star-Ledger, un quotidien de Newark, en rapportant les propos de représentants de la loi qui n'ont pas été identifiés.

Ces représentants disent qu'il n'y a aucune preuve que Gretzky a fait des paris, mais que les enregistrements démontrent que le membre du Temple de la renommée était au courant de l'existence du réseau.

L'épouse de Gretzky, Janet Jones, aurait parié mais elle n'a émis aucun commentaire.

Le Star-Ledger a rapporté que Jones a fait des paris totalisant 500 000 $ pendant une période de six semaines, y compris 75 000 $ lors du week-end du Super Bowl. Le quotidien a aussi indiqué qu'elle a misé sur la bonne équipe lors du tirage au sort, remportant 5000 $.

Gretzky a nié avoir parié, disant que c'est «absolument faux» quand on lui a demandé si sa femme avait fait des paris pour lui.

L'ancien joueur étoile de la LNH n'était pas disponible après la séance d'entraînement des Coyotes hier pour commenter les dernières allégations. Il devait rencontrer la presse après le match des Coyotes à domicile contre les Stars de Dallas, hier soir.

L'entraîneur des Coyotes avait dit précédemment aux journalistes qu'il n'était pas un parieur, à l'exception de quelques voyages qu'il a faits à Las Vegas.

Gretzky, le directeur exécutif de l'équipe canadienne de hockey aux Jeux olympiques, doit se rendre à Turin la semaine prochaine.

Et il a aussi reçu un vote de confiance du premier ministre du Canada, Stephen Harper. Après une conversation téléphonique avec un membre de l'équipe féminine de hockey hier, la presse a demandé à Harper si Gretzky devrait se rendre à Turin. «Je suis certain qu'il va nous représenter fièrement», a-t-il répondu à des journalistes à Ottawa.

La police de l'État du New Jersey allègue que Tocchet a financé un réseau de parieurs qui a accepté des paris pour plus de 1,7 million de dollars lors des six dernières semaines. Un policier du New Jersey a aussi été arrêté et son avocat a indiqué qu'il se défendra contre les accusations.

L'avocat de Tocchet, qui est un entraîneur adjoint des Coyotes et un ancien joueur de la LNH, a aussi repoussé les accusations.