Le Canadien - Cristobal Huet a droit à un cinquième départ de suite

Buffalo — Bob Gainey a confirmé que Cristobal Huet sera devant le filet du Canadien contre les Sabres de Buffalo, ce soir, au HSBC Arena.

Huet en sera à un cinquième départ de suite depuis qu'il a remplacé José Théodore contre les Hurricanes de la Caroline. Le Français a concédé huit buts durant ces rencontres, conservant un rendement de 2-1-1. En fait, le Français a été passablement actif dernièrement puisqu'il a participé à neuf des dix derniers matchs du Canadien.

«Il joue bien et il mérite de commencer le prochain match», a fait valoir Gainey.

Le Canadien va disputer une autre rencontre avant la pause olympique. Gainey ne sait pas encore si Théodore sera envoyé dans la mêlée avant les Jeux, son dernier match remontant au 31 janvier. S'il ne joue pas contre les Thrashers d'Atlanta, samedi, Théodore pourrait se retrouver sur la touche pour une durée minimale de 27 jours. C'est beaucoup pour un gardien titulaire.

«Je discute avec Roland [Melanson] chaque jour et nous évaluons la situation, a expliqué l'entraîneur. Je sais que José doit retourner au jeu s'il veut nous montrer les résultats de son travail à l'entraînement.»

De son côté, Théodore se concentre sur son travail dans l'attente d'un signal de l'entraîneur.

«Je prends ça au jour le jour, dit-il. Je travaille fort chaque jour en attendant la décision de l'équipe. Cristobal travaillait fort lui aussi lorsqu'il était dans ma situation.»

Gainey n'entend pas soumettre son gardien numéro un à un entraînement particulier durant les Jeux olympiques. «Il aura le même horaire que les autres. Le Centre Bell sera fermé pendant une dizaine de jours alors que l'équipe reprendra l'entraînement le 22 février», a indiqué Gainey.

Deux absents

Le Canadien s'est entraîné à Buffalo hier. L'équipe comptait deux absents, Richard Zednik et Saku Koivu. Les deux joueurs ont la grippe et leur participation au match demeure incertaine.

«Zednik n'a pas accompagné ses coéquipiers à Buffalo mais il pourrait rejoindre l'équipe à temps pour le match, comme l'a fait Jan Bulis la semaine dernière à Boston, a fait valoir Gainey. Koivu, lui, ne semble pas aussi malade que Zednik même s'il est resté dans sa chambre d'hôtel.»

Gainey s'attend à un match serré à l'image de celui de mardi au Centre Bell, que les Sabres ont remporté 3-2 en prolongation.

«Les petits détails vont faire la différence, a-t-il noté. Les pénalités, les sorties de zone, le jeu des gardiens seront aussi des facteurs importants. Je m'attends à un match compétitif. L'équipe qui va l'emporter va mériter son résultat.»

Avant les rencontres d'hier, le Canadien occupait le neuvième rang, deux points derrière les Maple Leafs de Toronto. Ceux-ci ont disputé un match de plus.