Le Canadien s'incline 3-2 contre les Sabres - La série parfaite de Huet prend fin

Le conte de fée de Cristobal Huet a pris fin — le premier chapitre du moins — alors que le Canadien s'est incliné 3-2 en prolongation contre les Sabres de Buffalo, hier, devant une autre salle comble de 21 273 spectateurs au Centre Bell.

C'est un but de Maxim Afinogenov, après seulement 30 secondes de jeu en prolongation, qui a fait la différence. Il complétait ainsi un doublé.

Steve Bégin a atteint Brian Campbell au visage avec son bâton en toute fin de troisième, si bien que le Canadien s'est retrouvé à court de deux hommes pour amorcer la prolongation.

Alex Kovalev, lors d'une échappée, avait égalé les chances à 2-2 à 16:24 de la troisième période. Il a récupéré un dégagement de Mike Ribeiro pour filer à toute vitesse du côté droit et déjouer Ryan Miller d'un tir sec et précis.

Huet a ensuite réussi quelques arrêts qui ont gardé les siens dans le match, et qui ont amené la foule à scander encore une fois son nom.

But refusé

Michael Ryder a été privé de son 100e point en carrière dans la LNH quand il a poussé la rondelle au fond du filet avec 1:21 à faire en temps réglementaire. L'arbitre avait toutefois bien vu qu'il avait intentionnellement dirigé le disque derrière la ligne rouge.

Chris Higgins, avec son septième de la saison et son deuxième en désavantage numérique, a marqué le premier but du Canadien.

Afinogenov et Derek Roy ont déjoué Huet en deuxième période. Ce dernier obtenait un quatrième départ de suite devant le filet montréalais. Afinogenov a enfilé son 13e filet de la saison à 5:43. La séquence de Huet sans céder de but s'est ainsi arrêtée à 173 minutes et 19 secondes. Huet a du même coup raté la chance de devenir le premier gardien du Canadien à signer trois blanchissages de suite depuis Bill Durnan en 1949. Durnan avait alors enregistré quatre victoires sans céder de but, du 26 février au 6 mars.

Les Sabres débloquent

Afinogenov a enfilé le premier but lors d'un avantage numérique en début de deuxième. Roy a bien lutté le long de la bande pour obtenir le contrôle de la rondelle, puis l'a refilée à Afinogenov dans le coin droit. Celui-ci a surgi devant Huet pour tirer du revers dans le haut du filet.

Francis Bouillon était alors au banc des pénalités, une sanction conspuée par la foule puisque Jochen Hecht avait chuté avant même que le défenseur du Canadien ne le coince contre la bande.

Les Sabres, parmi les meilleurs de la ligue au niveau des unités spéciales, ont ainsi marqué en avantage numérique pour la première fois en quatre matchs. Leur jeu de puissance avait été blanchi à leurs trois affrontements précédents.

Lors d'une autre pénalité impopulaire auprès des partisans du Canadien — Mike Komisarek tentait simplement de harponner la rondelle qui se trouvait aux pieds de son opposant — c'est toutefois l'équipe locale qui a remis les pendules à l'heure. Tomas Plekanec a foncé à l'aile droite, puis a remis de l'autre côté de l'embouchure du filet à Higgins. Ce dernier a tiré dans le haut du filet d'un angle restreint, avant que Ryan Miller n'ait le temps de se rendre au poteau opposé.

C'était la septième fois cette saison que le Canadien trouvait le fond du filet à court d'un homme.