Le Canadien de Montréal rosse les Flyers 5 à 0

Le Canadien est à nouveau au plus fort de la lutte pour une place en séries à la suite de sa victoire de 5-0 remportée sur les Flyers de Philadelphie hier au Centre Bell, devant une autre salle comble de 21 273 spectateurs.

Cette victoire contre les Flyers a permis au Canadien de compléter un fructueux week-end. Les quatre points obtenus contre Boston et Philadelphie ont fait passer le Tricolore au neuvième rang de l'Association Est, un point derrière les Maple Leafs de Toronto. Ceux-ci ont joué un match de plus.

Le Canadien a disputé un match sans bavure pour vaincre les Flyers une troisième fois en autant de rencontres cette saison. Michael Ryder (21e, 22e et 23e) a dirigé l'attaque avec trois buts, les autres allant à Jan Bulis (14e) et Sheldon Souray (5e). Cristobal Huet a reçu un bel appui de ses coéquipiers pour enregistrer son deuxième jeu blanc de suite. Huet a maintenant blanchi l'adversaire pendant 147 minutes et 46 secondes. Simple coïncidence, le Canadien joue avec confiance lorsque le Français est devant le filet.

C'était la première fois depuis février 2002 que le Canadien enregistre deux jeux blancs de suite. José Théodore l'avait emporté chaque fois 1-0.

Un «chapeau»

Le Canadien a disputé une très bonne première période même si l'équipe n'a réussi qu'un but. Le trio de Ryder-Koivu-Higgins a raté quelques bonnes occasions de marquer, en particulier le capitaine. Koivu s'est bien repris lorsque le Tricolore a pu attaquer à cinq contre trois. Koivu a bien repéré Ryder à qui il a refilé le disque d'un poteau à l'autre. Ryder a dégainé rapidement pour loger le disque derrière Antero Niitymaki à 11 m 14 s du premier vingt. Il s'agissait pour Ryder d'un premier but en huit matchs. C'était aussi la cinquième fois seulement que le Canadien inscrivait un but à cinq contre trois.

Les Flyers étaient privés de bons éléments et ils ont dû faire appel à trois défenseurs de la Ligue américaine. Le Canadien a su exploiter cette faiblesse en deuxième. Plekanec a intercepté un dégagement de Meyer à la ligne bleue des Flyers. Il a ensuite relayé le disque à Bulis dont le tir a eu raison de Niitymaki à 10 m 42 s.

Meyer a cherché à racheter son erreur en étirant la jambe au moment où Plekanec effectuait sa passe. Le Tchèque a été chanceux de s'en tirer indemne. Plekanec est revenu au jeu en janvier après avoir raté 14 matchs en raison d'une blessure à un genou.

Le Tricolore a concrétisé sa victoire tôt en troisième. Ryder a réussi son deuxième du match après seulement 40 secondes à la suite d'une belle passe de Steve Bégin. Souray a ajouté un quatrième but à 6 m 23 s d'un tir voilé. Ryder a complété son tour du chapeau, son premier en carrière, à 16 m 52 s durant une supériorité numérique. «C'est un de ces matchs où tout semble rentrer dans le but. J'ai été un peu chanceux, surtout lors du troisième but. Je n'avais plus d'espace et j'ai lancé en espérant frapper sa jambière.»

Stabilité

Gainey a eu la générosité de noter que le Canadien affrontait une équipe décimée par les blessures et fatiguée au lendemain d'un match âprement disputé contre les Rangers de New York. «Les Flyers ont des blessés et ils étaient fatigués. Mais nous avons de la vitesse alors que les Flyers misent davantage sur leur taille. Il s'agit de deux équipes aux styles différents. Cela donne des matchs intéressants.»

«L'équipe a poursuivi son travail commencé en troisième période contre Boston, a commenté Bob Gainey. Nous avons très bien joué défensivement au cours des six dernières périodes. C'est cette stabilité que nous recherchons. Le défi sera de poursuivre cette semaine.»