Classique de golf de Dubaï - Woods coiffe Els en prolongation

Dubaï, Émirats arabes unis — Tiger Woods a signé un deuxième gain cette saison hier en remportant la Classique de Dubaï lors du premier trou de prolongation face à Ernie Els.

Woods (69) avait réussi des oiselets lors des deux derniers trous en jeu régulier pour forcer la tenue d'une prolongation face au champion en titre. Les deux golfeurs ont complété le tournoi avec un score global de 269, 19 coups sous la normale.

Lors du trou de prolongation, le 18e, Woods a atteint l'arrière du vert en deux coups pour finalement inscrire une normale. Els (67) a raté son roulé pour la normale après avoir envoyé son deuxième coup dans l'eau entourant le vert. «J'ai été chanceux, a dit Woods. Je n'ai pas joué du grand golf, mais les autres gars n'ont pas réussi à se distancer.»

Woods avait gagné son premier tournoi de l'année en fin de semaine dernière lors de l'Invitation Buick à San Diego, là aussi dans le cadre d'une prolongation. Woods signait ainsi une victoire dans un 10e pays. En plus des États-Unis et des Émirats arabes unis, il a triomphé au Canada, en Thaïlande, en Allemagne, en Espagne, au Royaume-Uni, en Irlande, au Japon et en Malaisie. Woods compte maintenant 57 gains à l'échelle de la planète, dont 47 au sein de la PGA.

Richard Green a terminé à un coup des meneurs après une journée de 68. Il a été suivi de Miguel Angel Jimenez (69) et d'Anders Hansen (71), qui ont totalisé 271.

Els (67) a déjà remporté le tournoi trois fois. «Je ne peux pas me plaindre, a mentionné Els, qui a été opéré au genou l'an dernier. Après les complications amenées par mes problèmes à la jambe, je suis bien satisfait de la façon dont j'ai joué et du résultat.»

Woods est pratiquement invincible en trous de prolongation. Il affiche un rendement de 13-1 en de telles circonstances, incluant une fiche de 4-0 outre-mer.