Super Bowl - Les Steelers sont un modèle pour toutes les équipes de la NFL

Detroit — Allez-y. Plongez dans le marché des joueurs autonomes. Dépensez beaucoup pour de gros noms. Évaluez votre marge de manoeuvre en fonction du plafond salarial, hypothéquez l'avenir pour un championnat maintenant.

Mais dans la NFL, une telle approche fonctionne rarement. Presque jamais, en fait.

Tim Ruskell préfère une autre méthode: celle des Steelers.

Le directeur des opérations football des Seahawks n'a pas eu à chercher très longtemps pour identifier l'organisation la plus stable et la mieux dirigée dans la NFL. Il n'a eu qu'à mentionner l'autre équipe présente au Super Bowl demain.

Et il essaie maintenant de rivaliser avec elle.

«Regardez les Steelers, a dit Ruskell. C'est un modèle pour tous. Leur façon de faire, c'est celle qu'il faut. Obtenez de bons hommes, ayez une philosophie qui fonctionne, et ne déviez pas de votre route. Tenez bon. Ne fléchissez jamais. Si vous croyez à votre plan, à vos joueurs et à votre philosophie, gardez le cap.»

C'est ce que les Steelers ont fait pendant des décennies.

En 1969, ils ont engagé Chuck Noll comme entraîneur-chef et grâce à leurs choix au repêchage, ils ont peut-être constitué la plus grande dynastie dans l'histoire de la NFL, ayant remporté le Super Bowl à quatre reprises en six saisons.

Joe Greene, L.C. Greenwood, Terry Bradshaw, Mel Blount, Jack Ham, Franco Harris, Lynn Swann, Jack Lambert, John Stallworth — tous de superbes choix au repêchage. Le Temple de la renommée est rempli de joueurs des Steelers de cette époque.

Peu de choses ont changé 12 ans plus tard. La famille Rooney (Art alors, son fils Dan maintenant) mène les Steelers comme une entreprise familiale. Aux côtés des géants du monde des affaires tels Arthur Blank (Falcons), Randy Lerner (Browns) et, bien sûr, Paul Allen (Seahawks) dans le groupe des propriétaires de la NFL, il est rafraîchissant de voir qu'une entreprise familiale soit en mesure de faire aussi bien.

«Cette famille est propriétaire de l'équipe depuis longtemps. C'est très beau, a dit Ruskell, qui a aussi travaillé avec les Buccaneers et les Falcons. C'est ainsi que ça fonctionnait dans la ligue au début. C'est le modèle que je souhaiterais voir dans chaque équipe.»