Des mesures pour mieux retrouver les passagers d’un vol infecté

Les passagers seront invités  à fournir leurs coordonnées à l’enregistrement.
Associated Press Les passagers seront invités à fournir leurs coordonnées à l’enregistrement.

Les plus grands transporteurs aériens du Canada ont accepté de mettre en place un nouvel ensemble de mesures pour faciliter la recherche decontacts dans le cas où un passager serait déclaré positif à la COVID-19 après le vol, a annoncé vendredi le ministre fédéral des Transports, Marc Garneau.

Les passagers seront invités à fournir leurs coordonnées, telles qu’une adresse courriel ou un numéro de téléphone, au moment de l’enregistrement afin que les responsables de la santé publique puissent les contacter facilement si nécessaire.

L’accord décrit également la façon dont les transporteurs aériens doivent transmettre rapidement l’information pour que l’Agence de la santé publique du Canada puisse ensuite afficher ces détails sur son site Web.

L’accord se veut une réponse aux problèmes soulevés dans la communication des informations pour vérifier si le virus a été transmis entre les passagers des vols, qui étaient incomplètes ou trop lentes à arriver.

Lors de leurs discussions cet été, les différents responsables ont tenté de déterminer si les numéros de téléphone ou les adresses courriel étaient suffisants, ou si d’autres renseignements comme l’adresse résidentielle devaient également être transmis.

Le ministre Garneau a déclaré dans un communiqué que la nouvelle approche uniforme des transporteurs pour collecter et partager les informations sur les passagers devrait accélérer la recherche de contacts et la notification d’exposition pour les passagers des vols intérieurs.

« La recherche des contacts et la notification de l’exposition sont des outils essentiels pour aider les responsables de la santé à limiter la propagation du virus. Ce processus amélioré permettra de fournir un niveau supplémentaire de mesures pour aider à protéger les personnes qui voyagent sur des vols intérieurs », a affirméM. Garneau dans le communiqué.

L’Agence de la santé publique du Canada exigeait déjà des transporteurs aériens qu’ils fournissent des informations sur les voyageurs arrivant à bord de vols internationaux, qui sont soumis à des règles de quarantaine strictes.

À voir en vidéo