Air Canada prolonge la suspension de ses vols pour Pékin et Shanghai

Air Canada a indiqué qu’elle prolongerait la suspension de ses vols quotidiens sans escale entre Toronto et Hong Kong jusqu’au 30 avril en raison de «la demande en baisse du marché».
Photo: Mark Blinch La Presse canadienne Air Canada a indiqué qu’elle prolongerait la suspension de ses vols quotidiens sans escale entre Toronto et Hong Kong jusqu’au 30 avril en raison de «la demande en baisse du marché».

Air Canada prolonge la suspension de ses vols vers Pékin et Shanghai jusqu’au 10 avril.

Ces vols du plus important transporteur aérien du Canada ont initialement été suspendus pour le mois de février, à la suite de la recommandation du gouvernement fédéral d’éviter les voyages non essentiels en Chine continentale en raison de l’épidémie de coronavirus qui y sévit.

Air Canada a indiqué mardi qu’elle continuerait de « surveiller étroitement cette situation en constante évolution » en collaboration avec l’Agence de la santé publique du Canada, Transports Canada et Affaires mondiales, et qu’elle modifierait ses horaires en conséquence.

La société exploite des vols directs à destination de Pékin et de Shanghai, au départ de Toronto, de Montréal et de Vancouver.

Par ailleurs, Air Canada a indiqué qu’elle prolongerait la suspension de ses vols quotidiens sans escale entre Toronto et Hong Kong jusqu’au 30 avril en raison de « la demande en baisse du marché ». Les clients qui avaient réservé des vols entre Toronto et Hong Kong seront transférés sur les vols quotidiens sans escale d’Air Canada entre Vancouver et Hong Kong.

D’autres transporteurs aériens dans le monde ont aussi modifié leur programme de vols face à l’épidémie de coronavirus, notamment British Airways et American Airlines.