Marche pour le climat: les transports collectifs gratuits vendredi à Montréal

Sur son site Web, la STM prévient les usagers de s’attendre à un achalandage accru dans le métro et de prévoir plus de temps pour leurs déplacements.
Photo: Alice Cliche Le Devoir Sur son site Web, la STM prévient les usagers de s’attendre à un achalandage accru dans le métro et de prévoir plus de temps pour leurs déplacements.

Les transports collectifs de la Société de Transport de Montréal (STM) seront gratuits toute la journée, vendredi. L’initiative a été prise par la Ville de Montréal et l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) à l’occasion de la Marche pour le climat.

« J’ai pris la décision d’offrir le transport collectif gratuit sur le réseau de la STM ce vendredi 27 septembre à l’occasion de la grève pour le climat. On vous attend à nos côtés pour l’avenir de la planète », a tweeté la mairesse de Montréal, Valérie Plante.

Le maire de Laval, Marc Demers, a également annoncé sur Twitter la gratuité des transports collectifs sur le territoire de Laval.

Dans un communiqué, l’ARTM confirme que les usagers n’auront pas besoin de payer sur l’ensemble du territoire de la région métropolitaine de Montréal, qui inclut les rives nord et sud.

Le transport perturbé

Sur son site Web, la STM prévient les usagers de s’attendre à un achalandage accru dans le métro et de prévoir plus de temps pour leurs déplacements. Elle ajoute que les vélos seront également interdits dans le réseau du métro.

En raison de l’ampleur attendue de la marche, le Réseau de transport de Longueuil (RTL) annonce que, dès 11 h, les lignes du terminus Centre-Ville seront redirigées vers le terminus Longueuil.

 
 

Une version précédente de ce texte, qui affirmait erronément que le maire de Laval se nommait Marc Damphousse, a été corrigée.