Voie Camillien-Houde à Montréal: fin de mesures temporaires mardi matin

Les mesures de sécurisation de la voie Camillien-Houde ont été mises en place en juin dernier pour apaiser la circulation sur le mont Royal. 
Photo: Valérian Mazataud Le Devoir Les mesures de sécurisation de la voie Camillien-Houde ont été mises en place en juin dernier pour apaiser la circulation sur le mont Royal. 

La Ville de Montréal annonce que les mesures temporaires de sécurisation de la voie Camillien-Houde, sur le mont Royal, prendront fin dans la nuit de mardi à 5 h 00.

Par conséquent, le feu alterné sera retiré et le marquage au sol sera modifié. La voie Camillien-Houde redeviendra à double-sens entre la Maison Smith et le belvédère Camillien-Houde.

Les autres dispositifs d’apaisement de la circulation, soit les dos-d’âne, les bollards le long de la ligne médiane ainsi que les écluses de rétrécissement de la chaussée, seront maintenus jusqu’au 31 octobre.

Dans un communiqué, la Ville affirme que les mesures implantées depuis juin dernier ainsi que le monitoring effectué au cours de l’été permettront d’orienter la réflexion quant à l’aménagement de la voie Camillien-Houde et du chemin Remembrance.

Un projet pilote mis en place du 2 juin au 31 octobre 2018 prévoyait que seuls les véhicules d’urgence, les véhicules de fonction, le transport collectif et les cyclistes étaient autorisés à circuler sur le chemin Remembrance et la voie Camillien-Houde.

Dans un rapport déposé il y a quatre mois, l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM) s’est dit incapable de conclure à une réussite de ce projet pilote qui visait à tester le retrait de la circulation de transit sur la voie Camillien-Houde.

Les auteurs du rapport ont reconnu qu’il y avait eu réduction importante du transit automobile, mais qu’en contrepartie, le transport actif et collectif n’avait pas connu d’accroissement et qu’il n’y avait pas eu de mise en place suffisante de mesures d’accompagnement du changement.