Près de 600 autobus immobilisés à travers le Québec

Photo: Annik MH de Carufel Le Devoir

Les sociétés de transport en commun doivent immobiliser près de 600 autobus à travers le Québec en raison du constat d’un problème technique, a indiqué jeudi l’Association du transport urbain du Québec (ATUQ). Le manufacturier Nova Bus a demandé de procéder à une inspection rapide des autobus après avoir constaté un problème technique « touchant la servo-direction d’autobus hybrides livrés entre 2016 et 2019 aux neuf sociétés membres de l’ATUQ ». Les sociétés touchées invitent les usagers des transports en commun à consulter leurs sites Internet. Jeudi soir, le Réseau de transport de Longueuil (RTL) confirmait qu’il y aurait un impact sur le service offert aux usagers, dès vendredi matin. Il y aurait 285 de ces autobus à la Société de transport de Montréal (STM) et 90 au Réseau de transport de la Capitale (RTC). L’Outaouais, Laval, Trois-Rivières, Lévis, Saguenay et Sherbrooke sont aussi touchées.