Le nombre d’accidents ferroviaires a augmenté de 21% en 2017

Un déraillement de train s’est produit à Laval, le 13 octobre 2017. Il y a eu 1090 accidents ferroviaires en 2017.
Photo: Ryan Remiorz Archives La Presse canadienne Un déraillement de train s’est produit à Laval, le 13 octobre 2017. Il y a eu 1090 accidents ferroviaires en 2017.

Ottawa — Le nombre d’accidents ferroviaires a augmenté en 2017, par rapport à 2016, alors que les accidents aéronautiques et maritimes, eux, connaissent des baisses.

Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) a publié mardi matin des statistiques préliminaires sur les accidents de transport. Une analyse plus détaillée de ces chiffres sera offerte au printemps.

En attendant, on constate qu’il y a eu 1090 accidents ferroviaires en 2017, soit 21 % de plus qu’en 2016. Mais le nombre d’accidents de l’année qui vient de se terminer s’inscrit dans la moyenne quinquennale qui est de 1028.

Les accidents maritimes, eux, ont baissé de 10 % par rapport à 2016. Mais encore là, le nombre – 276 accidents en 2017 – est comparable à la moyenne quinquennale qui est de 284.

Il y a eu 239 accidents aéronautiques en 2017. Dans ce secteur, le nombre d’accidents est à la baisse depuis cinq ans. La moyenne quinquennale est de 259.

Le BST comptabilise dans une autre colonne les incidents. Le bureau note ainsi qu’il y a eu 921 incidents aéronautiques en 2017, dont la première collision entre un avion commercial et un drone.

Enfin, le transport par pipeline est aussi surveillé par le BST. En 2017, il y a eu 125 événements, soit cinq accidents et 120 incidents. De tous ces événements, 72 ont entraîné un rejet du corps de la canalisation. Et on a noté un accident qui a conduit à une blessure grave, la première depuis 2012.