Inondations et permis de construction

Les villes, et leurs services d’urbanisme, qui ont donné des permis à des citoyens pour se construire en zone inondable peuvent-elles être poursuivies ?

Combien de marécages le long des rivières ont-ils été remplis de terre depuis 50 ans ? Ce phénomène augmente les risques d’inondation.

2 commentaires
  • Danièle Jeannotte - Abonnée 10 mai 2017 08 h 21

    Ne vous attendez pas à ce que ça change

    Les villes ont l'impôt foncier pour unique source de revenu. Elles ne vont certainement pas se priver du moindre dollar en restreignant le nombre de permis leur garantissant des citoyens payeurs de taxes. Si vous trouvez que c'est une attitude irresponsable, vous avez raison. Par contre, il y a longtemps que les maires réclament de nouvelles sources de financement tenant compte des services que les municipalités ont à assurer mais le gouvernement du Québec, tous partis confondus, refuse de lâcher la moindre parcelle de l'assiette fiscale. Quand il s'agit d'argent, il est très difficile de changer les choses.

  • Bernard Terreault - Abonné 10 mai 2017 08 h 36

    Simple

    Ne pas indemniser les inondés. S'installer au bord de l'eau est un luxe, pas une nécessité.