100 Contemporary Concrete Buildings, Philip Jodidio, Taschen

Avec du béton, on fait des parkings, mais on réalise aussi de grandes choses. C’est le parti pris de ces beaux livres qui en explorent la poésie (oui, oui !). Ciment Portland, agrégat et eau : tels sont les ingrédients du béton et, entre bonnes mains, cet amalgame donne des ouvrages de génie. Son utilisation ne date d’ailleurs pas d’hier : Égyptiens et Romains mélangeaient de la chaux, du mortier de gypse, du sable ou des cendres volcaniques pour édifier leurs constructions. L’auteur souligne notamment que le Panthéon de Rome, érigé vers l’an 126 de notre ère, a défié le temps de manière remarquable même si les Romains ignoraient tout de l’usage des barres d’acier servant à armer le béton.

Fin XIXe siècle, un ingénieur français, François Hennebique, fait breveter un système constructif en béton armé qui donnera le coup d’envoi à la construction moderne. Dès lors, certains architectes s’empareront de ce matériau pour créer de véritables oeuvres d’art : Gaudí comme Safdie, Louis Kahn comme Zaha Hadid, Niemeyer comme Tadao Ando, Calatrava comme Steven Holl. Ici, d’autres s’en serviront pour créer, nous promet-on, un pont qui servira de magistral « hall d’entrée » à Montréal… Voici deux volumes, donc, pour qui s’intéresse à l’architecture comme à la beauté brute.

100 Contemporary Concrete Buildings

Philip Jodidio Taschen, édition multilingue Cologne, 2015, 730 pages Deux volumes sous coffret