Développement métropolitain - De la cohérence dans l'aménagement de la métropole

Après plusieurs tentatives infructueuses au cours des 20 dernières années, la loi impose aujourd'hui à la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) et aux 82 municipalités qui la composent d'adopter un plan métropolitain d'aménagement et de développement d'ici la fin de l'année. Une fois adopté, ce plan obligera les villes et instances régionales de la métropole à s'y conformer dans leurs plans, schémas et règlements d'aménagement et d'urbanisme.

À cette fin, la CMM a publié un projet de plan métropolitain et sa Commission d'aménagement tiendra des consultations en septembre et octobre (www.pmad.ca). Ce projet de plan métropolitain couvre l'ensemble de la région (couronnes nord et sud, Laval, Longueuil et Montréal) et s'inscrit dans la vision de développement durable avancée par les lois du Québec. Il propose une approche intersectorielle en trois axes:

- aménagement: consolider les secteurs urbanisés et les abords des pôles de transport collectif;

- transport: améliorer le réseau pour un meilleur équilibre entre l'automobile et les transports collectifs;

- environnement: développer un réseau mettant en valeur le patrimoine naturel et bâti et les paysages de la métropole.

Rendez-vous historique


Cette démarche est un rendez-vous historique pour assurer une qualité de vie durable tout en rendant la région concurrentielle par rapport aux autres métropoles. Le développement économique de la métropole et notre qualité de vie sont tributaires des choix qui touchent l'aménagement de toute la région et des règles et des investissements qui les concrétisent. L'avenir de la région et les décisions des élus de la CMM touchent l'ensemble de la société. La préparation et la mise en oeuvre du plan métropolitain doivent donc bénéficier de l'apport et de l'appui de la population, des institutions et des acteurs socioéconomiques de la métropole.

Nous encourageons donc fortement citoyens, organismes, entreprises et acteurs de tous les horizons à s'inscrire aux consultations d'ici le 2 septembre. Nous les invitons à appuyer le projet de plan métropolitain comme une base valide à cette fin et à adresser à la Commission leurs recommandations pour l'améliorer et surtout assurer sa mise en oeuvre.

Il est de plus en plus urgent de donner et de réaliser une vision cohérente d'aménagement et de développement pour l'ensemble du territoire métropolitain alors que l'habitude de répondre à la pièce aux intérêts locaux nous a menés à un chaos immobilisant. C'est le sens de ce rendez-vous que nous n'avons plus le luxe de rater devant la complexité croissante des défis que même les collectivités locales de la métropole devront relever à l'avenir.

***

Collectif d'auteurs

Ont signé ce texte: Dinu Bumbaru (Héritage Montréal), Marcel Côté et Claude Séguin (coprésidents du Groupe de travail sur la gouvernance et la fiscalité de Montréal), Florence Junca-Adenot (directrice du Forum URBA 2015 UQAM), Lyne Bouchard (vice-rectrice au campus de Longueuil de l'Université de Sherbrooke), Phyllis Lambert (président de l'IPAM), Martin Fortier (président de la Chambre de commerce et d'industrie de la Rive-Sud) et Ron Rayside (président du CA du CSSS Jeanne-Mance).