Un quartier en pleine ébullition

Ancien quartier industriel, Griffintown vit une effervescence immobilière stimulée par l'adoption, en 2008, d'un programme particulier d'urbanisme (PPU) qui l'a transformé en secteur résidentiel à haute densité. À l'origine, Devimco devait piloter le développement de l'ensemble du secteur, mais le climat économique difficile l'a obligé à revoir ses ambitions à la baisse. Du même coup, la Ville a mis fin aux décrets d'expropriation qui bloquaient tout autre projet immobilier dans le quartier. Résultat: Devimco procédera par phases en concentrant d'abord ses efforts dans les îlots situés au sud de la rue Wellington.

Les promoteurs se bousculent donc aux portes de Griffintown, confirme Patrice Groleau, propriétaire de McGill Immobilier. «Tout le monde est en train de faire des offres sur les différents terrains dans ce secteur. C'était le secteur qui était le plus sous-développé de Montréal, mais il va se développer à la vitesse grand V», explique le courtier, spécialisé dans la mise en marché de projets immobiliers.

Devimco a perdu l'exclusivité sur Griffintown, mais M. Groleau estime qu'une mixité de promoteurs est susceptible de favoriser un meilleur développement du quartier en attirant une variété d'architectes différents et en accélérant son développement. «Je pense que c'est plus sain à long terme pour le quartier», dit-il.