En bref - Des trains électriques?

L'Agence métropolitaine des transports (AMT) a lancé hier un appel d'offres en vue de réaliser une étude de faisabilité sur l'électrification progressive de son réseau de trains de banlieue. Le mandat inclut le choix des solutions technologiques, une analyse avantage-coûts et l'évaluation économique du projet ainsi que l'étalement par étape du réseau électrifié et les priorités de réalisation.

L'AMT a commandé une vingtaine de locomotives qui peuvent, selon les besoins, générer leur propre électricité avec les moteurs diesel ou la capter sur la caténaire qui la fournit aux moteurs. Hydro-Québec appuie le projet, qui pourrait en partie se financer grâce à la vente des crédits pour les émissions évitées de gaz à effet de serre. L'électrification totale du réseau de l'AMT permettrait d'épargner l'achat de huit millions de litres de diesel et d'épargner 20 000 tonnes de CO2, selon les informations coulées préférentiellement par l'AMT lundi.

À voir en vidéo