Des engins spatiaux pourront décoller depuis le territoire canadien

L’objectif est de répondre aux besoins et à la forte demande du secteur privé pour des lancements permettant de placer en orbite diverses technologies spatiales, devenues essentielles dans de multiples secteurs économiques.
Handout Nasa TV Agence France-Presse L’objectif est de répondre aux besoins et à la forte demande du secteur privé pour des lancements permettant de placer en orbite diverses technologies spatiales, devenues essentielles dans de multiples secteurs économiques.

Les entreprises privées voulant conquérir l’espace pourront bientôt le faire en décollant du Canada.

Ottawa a annoncé vendredi, à l’Agence spatiale canadienne, que son cadre réglementaire sera modernisé afin de permettre le lancement d’engins spatiaux à des fins commerciales sur le territoire canadien.

L’objectif est de répondre, ici même, aux besoins et à la forte demande du secteur privé pour des lancements permettant de placer en orbite diverses technologies spatiales, devenues essentielles dans de multiples secteurs économiques.

L’intention fédérale est d’élaborer des exigences réglementaires strictes, des normes de sécurité et des conditions de délivrance des permis rigoureuses pour encadrer l’activité.

Le ministre des Transports, Omar Alghabra, dit souhaiter l’émergence au Canada de telles activités qui seront sécuritaires, sûres et durables sur le plan environnemental.

À terme, le gouvernement fédéral promet des lancements approuvés et conformes à la législation canadienne et aux conventions et traités internationaux.

À voir en vidéo