Allemagne: une nouvelle station dans l'Antarctique

Brême — L'Allemagne va financer une nouvelle station de recherche scientifique dans l'Antarctique, a annoncé la ministre allemande de la Recherche, Edelgard Bulmahn, hier à l'occasion de l'ouverture de la 28e Conférence internationale de l'Antarctique, à Brême.

L'État fédéral va financer à hauteur de 26 millions d'euros (42 millions $CAN) la nouvelle base, baptisée Neumayer III, en complément de deux autres stations portant le même nom, mais dont la durée de vie semble compromise.

Ces deux bases côtières situées sur la banquise d'Ekstroem, dans la baie d'Atka (nord-ouest de la mer de Weddell), sont constituées de voûtes cylindriques en tonnelle et en coque de tôle plissée, et recouvertes de glace.

La station Neumayer I, construite en 1981, risque de céder sous la pression de la couche de neige et de glace, de plus en plus dense, a indiqué Joerg Thiede, directeur de l'Institut Alfred-Wegener pour la recherche polaire et maritime (AWI).

Le réchauffement du climat et les mouvements de glace qu'il provoque dans cette région ont nécessité la construction d'une deuxième base, Neumayer II, au début des années 1990. Celle-ci devrait être encore utilisable jusqu'en 2007, «puis ce sera vraisemblablement la fin», a ajouté M. Thiede.