Le Royaume-Uni a-t-il atteint l’immunité collective?

Plusieurs personnes fêtent dans les rues de Londres, alors que les consignes sanitaires mises en place pour combattre le coronavirus ont été assouplies.
Photo: Tolga Akmen Agence France-Presse Plusieurs personnes fêtent dans les rues de Londres, alors que les consignes sanitaires mises en place pour combattre le coronavirus ont été assouplies.

Au Royaume-Uni, où le nombre de cas est en forte diminution, la question se pose : le pays a-t-il, oui ou non, atteint l’immunité collective ? Chose certaine, une grande proportion de la population britannique a reçu une première dose d’un vaccin contre la COVID-19. En Angleterre, l’immense majorité des personnes de 50 ans et plus ont été vaccinées. En Irlande du Nord, les rendez-vous sont ouverts aux 40 ans et plus. Tout va si rondement que, depuis le début avril, la majorité des quelque 400 000 coups d’aiguille donnés chaque jour au Royaume-Uni sont des secondes doses.



À voir en vidéo