Les vaccins protègent-ils contre la COVID-19 longue durée?

Selon les essais cliniques, une petite fraction des personnes vaccinées peuvent contracter une forme symptomatique de la COVID-19 tant que le virus circule dans la communauté.
Photo: Ryan Remiorz Archives La Presse canadienne Selon les essais cliniques, une petite fraction des personnes vaccinées peuvent contracter une forme symptomatique de la COVID-19 tant que le virus circule dans la communauté.

Les vaccins contre la COVID-19 protègent magnifiquement bien les adultes des formes graves de la maladie. Cela promet de diminuer significativement les hospitalisations et les décès liés au coronavirus. Toutefois, on ne sait pas encore si les vaccins préviennent les symptômes à long terme qui affligent certains malades.

Selon les essais cliniques, une petite fraction des personnes vaccinées peuvent contracter une forme symptomatique de la COVID-19 tant que le virus circule dans la communauté. Par ailleurs, rien n’exclut pour l’instant que certaines personnes vaccinées souffrent d’une forme asymptomatique de la maladie. Il est donc possible que la COVID longue durée afflige une partie d’entre eux.

« C’est une question incroyablement importante, à laquelle nous n’avons tout simplement pas la réponse », disait il y a quelques semaines le virologue Timothy Henrich, qui étudie les effets à long terme de la maladie, au média américain The Verge. Puisque la communauté médicale comprend mal la COVID longue durée, savoir si les vaccins la préviennent est d’autant plus difficile.

Certains signes sont toutefois encourageants. Une étude publiée dans The Lancet en janvier indique que les personnes souffrant des pires symptômes de la COVID-19 sont celles qui continuent d’endurer les pires séquelles par la suite. Cela induit donc une corrélation entre la gravité de la maladie et l’intensité des symptômes à long terme. Par ailleurs, le coup de massue que va donner la vaccination sur la transmission communautaire va réduire le nombre de cas et, en conséquence, le nombre de personnes aux prises avec des symptômes persistants.