Le vaccin de Medicago continue son chemin vers une approbation

Photo: Vladimir Simicek Agence France-Presse

La compagnie Medicago, dont le siège social est à Québec, lance la phase 3 d’un essai clinique visant à éprouver l’efficacité de son candidat-vaccin contre la COVID-19 qui est produit à partir de plantes.

Ayant obtenu des résultats provisoires positifs lors de la phase 2, Medicago a obtenu l’autorisation des autorités réglementaires canadienne et américaine pour recruter des adultes en bonne santé qui se porteraient volontaires pour participer à cette phase 3.

La Food & Drug Administration (FDA) des États-Unis a en effet inscrit le candidat-vaccin de Medicago, qui inclut un adjuvant à usage pandémique du géant pharmaceutique GSK, dans sa « fast track » qui permet d’accélérer l’examen de nouveaux traitements pour des maladies graves et qui répondent à un besoin urgent.

La phase 3 de l’essai consistera à comparer l’efficacité et l’innocuité du vaccin à celles d’un placebo dans le cadre d’une étude effectuée à double insu. Jusqu’à 30 000 adultes en bonne santé âgés de 18 à 65 ans seront dans un premier temps sollicités pour cet essai clinique qui sera mené dans 10 pays, dont le Canada et les États-Unis. Des personnes âgées de 65 ans et plus, ainsi que d’autres adultes présentant des facteurs de comorbidité seront ensuite intégrés à l’étude.

Une « bonne nouvelle » pour Ottawa

Le candidat-vaccin de Medicago se compose de particules pseudo-virales de coronavirus qui expriment la protéine S du spicule du virus. Ce vaccin comprend deux doses administrées à 21 jours d’intervalle.

Dans le cadre du point de presse quotidien sur la COVID-19 au Canada, le ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie, François-Philippe Champagne, a salué cette avancée qui représente « une très bonne nouvelle pour les Canadiens ».

M. Champagne en a profité pour souligner les investissements que le gouvernement fédéral a consentis pour le développement et la production de vaccins au Canada. Il a rappelé que son gouvernement avait accordé 173 millions de dollars en 2020 à Medicago pour accélérer la mise au point de son vaccin contre la COVID-19, en réserver des doses et achever la construction d’une usine de production à Québec.



À voir en vidéo