Stephen Hawking éclaircit un vieux mystère - Les trous noirs ne sont pas si noirs

Cette théorie révolutionnaire est l'aboutissement de longues années de recherche d'Hawking pour tenter d'expliquer un paradoxe: comment les trous noirs peuvent-ils détruire toute trace de la matière et de l'énergie qu'ils consomment, comme Hawking l'a longtemps pensé, alors que la théorie subatomique stipule que de tels éléments doivent subsister sous une certaine forme?

La réponse d'Hawking est que les trous noirs gardent leur contenu pendant une période incommensurable mais finissent par se détériorer et mourir. Et dans ce cas, ils rejettent leur contenu transformé dans l'espace.

Par le passé, Hawking, qui est âgé de 62 ans, avait évoqué la possibilité que la matière avalée par le trou noir soit propulsée dans un univers parallèle, un scénario digne d'un roman d'anticipation. «Je suis désolé de décevoir les amateurs de science-fiction, mais si la matière est préservée, il n'est pas possible d'utiliser les trous noirs pour voyager vers d'autres univers», a-t-il déclaré à la Conférence internationale sur la relativité générale et la gravitation à Dublin. «Si vous sautez dans un trou noir, votre énergie sera restituée dans notre univers mais sous une forme altérée.»

«C'est extraordinaire de résoudre un problème qui me hante depuis près de 30 ans, même si la réponse est moins excitante que la proposition que je suggérais», a ajouté l'astrophysicien. Hawking devrait publier un article sur sa théorie le mois prochain.

Ce professeur de mathématiques à l'université de Cambridge, pionnier de l'étude des trous noirs, a accédé à une notoriété internationale avec son livre à succès Une brève histoire du temps, qui cherchait à vulgariser pour le grand public les aspects les plus complexes du fonctionnement de l'univers.

Bien que pratiquement paralysé et cloué à un fauteuil roulant à cause d'une sclérose latérale amyotrophique, il donne des conférences partout dans le monde. Il communique grâce à un système informatique et un synthétiseur vocal.