De ton balcon jusqu’aux étoiles!

Espace pour la vie Collaboration spéciale
Lors d’une soirée sans nuages, une fois la nuit tombée, choisis un lieu d’où tu pourras faire ton observation.
Photo: Justin Chavanelle / Unsplash Lors d’une soirée sans nuages, une fois la nuit tombée, choisis un lieu d’où tu pourras faire ton observation.

Ce texte fait partie du cahier spécial Le Petit D

Lentement mais sûrement, la Terre orbite autour du Soleil. Tu peux en être témoin à partir de chez toi ! Il suffit de remarquer le changement de position des étoiles par rapport au paysage qui t’entoure. Veux-tu essayer ? Voici les étapes à suivre, expliquées par l’équipe du Planétarium.

Définis ton espace d’observation

Lors d’une soirée sans nuages, une fois la nuit tombée, choisis un lieu d’où tu pourras faire ton observation. Il peut s’agir d’un balcon, d’une fenêtre, d’un parc, etc. Tu n’as pas besoin de sortir de chez toi : l’important est que tu puisses voir une partie du ciel et un élément terrestre en avant-plan, que ce soit un arbre, un toit de maison, un bâtiment, etc. L’expérience fonctionnant mal si tu t’orientes vers le nord, assure-toi de faire face à une autre direction.

Astuce : de nombreux téléphones cellulaires et tablettes disposent d’une fonction boussole, ou permettent de télécharger des applications de boussole gratuitement.

Repère « ton » étoile

Repère une étoile brillante, facile à retrouver à proximité de ton point de repère en avant-plan. Il n’est même pas nécessaire de connaître le nom de cette étoile ! Note bien sa position par rapport à l’élément terrestre en avant-plan.

Observe rigoureusement ton étoile

Chaque soir où la météo te le permet, place-toi au même endroit, à la même heure, et note la position de l’étoile par rapport à ton point de repère. D’une soirée à l’autre, la différence sera minime, mais tu constateras petit à petit que l’étoile ne se place pas rigoureusement à la même position que les soirées précédentes.

Attention

Afin de ne pas fausser ta mesure, il est essentiel que tu te places très exactement au même endroit et à la même heure chaque fois que tu voudras regarder ton étoile.

Explications

Pour cet exercice, nous pouvons imaginer que les étoiles sont tellement éloignées de nous que, même si elles sont en mouvement, il faudra des centaines voire des milliers d’années pourque nous remarquions un changement évident dans leur position les unes par rapport aux autres.

La planète Terre est animée de mouvements naturels que nous avons apprivoisés comme mesure du temps. La Terre tourne sur elle-même en 24 heures — ou une journée — et fait une révolution autour du Soleil en 365 jours — soit une année.

Si tu choisis d’observer le ciel très exactement à la même heure de soir en soir, tu choisis de regarder le long d’une ligne toujours orientée de la même façon par rapport au Soleil, point de référence de notre rotation de 24 heures.

Photo: Stellarium.org Projections de l'évolution de la position de l'étoile Rigel par rapport aux arbres au premier plan, le 13 et 23 février à 19h30. 

En plus de sa rotation, la Terre orbite autour du Soleil. De soir en soir, si tu conserves la même ligne de visée depuis le sol de la Terre, celle-ci va naturellement balayer la sphère des étoiles en arrière-plan.

Ainsi, lorsque tu as remarqué que l’étoile que tu observais changeait de position par rapport à ton élément terrestre en avant-plan, tu observais indirectement le fait que, chaque soir, la Terre s’était légèrement déplacée le long de son orbite autour du Soleil.

Tu veux en savoir plus ?

Si tu veux apprendre à reconnaître certaines constellations et savoir quels sont les événements astronomiques à surveiller dans le ciel, le site du Planétarium Rio Tinto Alcan te propose de nombreuses ressources. Tu y trouveras notamment le Ciel du mois, accompagné de sa carte.