Fêter Noël à l’extérieur est-il sécuritaire?

Le gouvernement de François Legault doit annoncer mardi un durcissement des consignes de santé publique. Une bonne nouvelle pourrait toutefois se faufiler dans la mise à jour : le premier ministre a évoqué l’idée de permettre les rassemblements à l’extérieur, en entrevue au 98,5 FM lundi matin. Ces réunions, actuellement interdites en zone rouge, pourraient être tolérées dans les lieux publics comme les parcs, mais pas nécessairement dans les cours privées.

Dans l’attente de détails à ce sujet, nous répondons à la question d’un lecteur : est-ce sécuritaire de se rassembler à l’extérieur pour fêter Noël ? Si tous les participants gardent leurs distances, y a-t-il des risques de transmettre ou de contracter la COVID-19 ? En guise de réponse, disons que des experts qui se sont prononcés à ce sujet ces dernières semaines envoient un signal positif.

En novembre, le directeur régional du bureau européen de l’Organisation mondiale de la santé, Hans Kluge, encourageait les célébrations en plein air. « Malgré le froid, si les restrictions locales le permettent, rassemblez-vous à l’extérieur avec vos proches dans les parcs et faites des pique-niques », disait-il dans une allocution virtuelle. « Ce sera un Noël différent, mais ça ne veut pas dire qu’il ne peut pas être joyeux pour autant », ajoutait-il.

Au Royaume-Uni, la question est également d’actualité. Des spécialistes, dont la professeure de psychologie de la santé Susan Michie, implorent ces jours-ci les citoyens de se contenter de rassemblements extérieurs à l’occasion des Fêtes, même si le gouvernement permet les réunions intérieures pour les bulles de trois ménages. « Nous devons répondre à la situation telle qu’elle est, et pas telle que nous aimerions qu’elle soit », faisait valoir au Guardian Mme Michie, membre du groupe d’experts Independent Sage qui se consacre à la COVID-19.

Et plus près de chez nous, en entrevue à Global News il y a quelques semaines, l’épidémiologiste Colin Furness, un professeur à l’Université de Toronto, encourageait les Canadiens à bien s’organiser pour fêter Noël sur les terrasses. « C’est facile de se dire : “oh, il fait froid, nous ne pouvons pas être dehors”. Mais bien sûr que nous pouvons, il faut juste s’habiller en conséquence. »

À voir en vidéo