Une estimation du taux de reproduction effectif du coronavirus dans la province

Depuis la semaine dernière, l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) publie sur son site Web une estimation du taux de reproduction effectif (Rt) du coronavirus dans la province. Celui-ci est défini comme le nombre moyen d’infections générées par une personne infectée. Son calcul prend en compte le fait que, puisque plus de 60 000 personnes ont déjà contracté le virus au Québec, ces dernières ne sont plus nécessairement vulnérables à une nouvelle infection.
Photo: INSPQ

Ainsi, quand Rt est égal à 1, la transmission est stable. Quand il est supérieur à ce seuil, la transmission est en hausse. Selon l’estimation la plus récente, qui date du 23 août, Rt avait une valeur de 1,27. Même si la méthode utilisée pour le calculer comporte une certaine imprécision (voir la zone ombragée), il n’y a pas de doute que la transmission était en hausse à cette date.

Fait à noter: on parlait beaucoup au début de la pandémie de R0 (« R-zéro »). Cet indicateur est calculé en prenant en compte que la population entière est susceptible d’être infectée, contrairement à Rt qui considère une éventuelle immunité partielle.

À voir en vidéo