Une deuxième vague de COVID-19 en Chine?

Point de départ probable de la pandémie mondiale de COVID-19, la Chine serait-elle en voie de connaître la «deuxième vague» tant redoutée dans plusieurs régions du monde? L’inquiétude est bien réelle pour les autorités, après la découverte de dizaines de nouveaux cas au cours des derniers jours.

Depuis vendredi, Pékin compte plus de 100 nouveaux cas de contamination liés à un marché, et plusieurs villes du pays conseillent à leurs habitants d'éviter de se rendre dans la capitale. Le nouveau coronavirus semblait pourtant presque éradiqué en Chine, où il est apparu fin 2019 à Wuhan, avant qu’un nouveau foyer soit repéré dans la capitale du pays la semaine dernière.
Photo: Données: université Johns Hopkins

Résultat: les contrôles de température, qui venaient de disparaître à l'entrée des zones résidentielles et des immeubles de bureaux, ont fait leur réapparition. Pékin a décidé lundi de refermer les sites sportifs et culturels. L'accès à tous les quartiers résidentiels de la ville sera de nouveau interdit aux non-résidents, a également annoncé à la presse un haut responsable de la mairie.

Une étudiante de 19 ans, qui n'a pas souhaité révéler son nom, a dit s'inquiéter du rebond épidémique. «Je suis à Pékin depuis quelques jours seulement. Mais je vais rentrer chez moi», a-t-elle confié à l’Agence France-Presse.

Pékin a lancé depuis quelques jours une grande campagne de dépistage. Elle concerne désormais les personnes qui travaillent dans le marché incriminé, celles qui habitent à proximité et celles qui s'y sont rendues récemment.

La capitale chinoise avait été relativement épargnée par l’épidémie de coronavirus apparue en décembre à Wuhan. Selon les chiffres officiels, la ville, où des mesures draconiennes de précaution avaient été prises, n’a déploré que 463 cas et 9 décès, sur les 4634 morts en Chine.

Le marché de Xinfadi, où seraient apparus les nouveaux cas des derniers jours, n’a rien à voir avec celui de Wuhan, premier épicentre de l’épidémie en Chine en décembre, rappelle Libération. «Le marché fournit chaque jour aux 20 millions d’habitants de la capitale 32 tonnes de légumes et de fruits. En tout, 80% des fruits, légumes, viandes, volailles et poissons qui se trouvent sur la table des Pékinois transitent par Xinfadi.» Il s'agit d'une «plateforme stratégique, où environ 3000 petites entreprises de négoce acheminent des produits frais depuis toute la Chine».

Un total de 177 personnes sont actuellement atteintes de la maladie Covid-19 en Chine, dont deux gravement, selon les chiffres officiels. Il s'agit du niveau le plus élevé depuis début mai.

Aucun mort n'a été signalé dans le pays depuis mi-mai. La Chine (sans les territoires de Hong Kong et Macao) a officiellement dénombré un total de 83 181 cas depuis le début de la crise, dont 4634 décès et 78 370 guérisons.