L’intelligence artificielle au service…

Hélène Roulot-Ganzmann Collaboration spéciale
Le Port de Montréal fait appel à l’intelligence artificielle pour suivre la trace des marchandises essentielles à bord des conteneurs. 
Photo: Getty Images Le Port de Montréal fait appel à l’intelligence artificielle pour suivre la trace des marchandises essentielles à bord des conteneurs. 

Ce texte fait partie du cahier spécial Intelligence artificielle

… de la recherche d’un vaccin

Dans la course au vaccin contre la COVID-19, l’entreprise biopharmaceutique québécoise Medicago utilise une technologie de production sur plantes pour développer des protéines thérapeutiques. Une technique qui a déjà fait ses preuves par lepassé, mais qui se heurte à la difficile uniformisation du processus. Dans cette expérience de jardinage hautement technologique, les chercheurs utilisent depuis peu une IA pour faire varier les conditions de croissancedes plantes (lumière, engrais, température, âge de la plante, etc.). Ils génèrent ainsi une grande quantité de données digérées par des algorithmes d’apprentissage machine.

… des personnes autistes

En raison des difficultés de communication auxquelles certaines d’entre elles font face, les personnes autistes peuvent avoir du mal à interagir avec les agents conversationnels, ou chatbot. Pour certaines, ce sont les phrases complexes ou les inférences qui posent des problèmes, tandis que pour d’autres, ce sont des difficultés orthographiques qui nuisent lors de ce type d’interactions. Dans un souci d’inclusivité, plusieurs chercheurs de l’UQAM travaillent actuellement sur un projet dont l’objectif est de développer un prototype de chatbot qui saura s’adapter individuellement aux défis particuliers de communication des personnes autistes.

… du suivi des produits essentiels

Un projet du Port de Montréal mis sur pied pour déterminer et suivre la trace des marchandises essentielles à bord des conteneurs est scruté par d’autres autorités portuaires dans le monde. Celui-ci fait appel à l’intelligence artificielle pour opérer le suivi des produits médicaux et agroalimentaires — entre autres —, dont l’importance d’une livraison efficace a été mise en relief par les difficultés causées par la pandémie.

… d’une fiscalité plus juste

Vous pensez payer trop d’impôts ? L’IA pourra bientôt confirmer ou infirmer votre sentiment. L’entreprise spécialisée dans la gestion de la relation client Salesforce développe un outil dont l’objectif est de définir la politique fiscale la plus optimale. En simulant le fonctionnement d’une société — faisant intervenir différents types de travailleurs ayant un niveau de productivité, des compétences, des ressources et des situations variés — et en répétant cette conjecture des milliers de fois en modifiant un paramètre ici ou là, l’algorithme devrait parvenir à déterminer le modèle fiscal le plus efficient, à savoir celui qui procure le meilleur revenu aux contribuables tout en permettant à l’État de fonctionner de manière optimale.