Données personnelles: un secret mal gardé

«Les différentes méthodes d’anonymisation ont des limites importantes. Aucun organisme ne peut prétendre avoir des données pleinement anonymes», affirme Dominic Cliche, conseiller en éthique à la Commission de l’éthique en science et en technologie du Québec.
Photo: iStock «Les différentes méthodes d’anonymisation ont des limites importantes. Aucun organisme ne peut prétendre avoir des données pleinement anonymes», affirme Dominic Cliche, conseiller en éthique à la Commission de l’éthique en science et en technologie du Québec.

Retrouver l’identité d’un individu dont les données personnelles ont été anonymisées semble être un jeu d’enfant.

La couverture de la COVID-19 et les 7 premiers articles sont gratuits.

Vous devez avoir un compte pour en profiter.

Créer un compte

?Déjà abonné? .