Inondations: passer de la gestion de crise à la gestion de risque

Hélène Roulot-Ganzmann Collaboration spéciale
Inondation à Lévis en avril 2018. Avec les changements climatiques, ce genre d’événement est voué à se produire plus souvent.
Photo: Renaud Philippe Le Devoir Inondation à Lévis en avril 2018. Avec les changements climatiques, ce genre d’événement est voué à se produire plus souvent.

Ce texte fait partie du cahier spécial Recherche

Les inondations constituent l’enjeu majeur lié aux changements climatiques au Canada. Tous désastres naturels confondus, ce sont elles qui coûtent le plus cher et qui monopolisent la plus importante part de l’aide financière accordée aux sinistrés par le gouvernement fédéral. Entrevue avec le responsable d’un nouveau réseau de recherche dirigé par l’UQAM qui se consacre à ces événements.

La couverture de la COVID-19 et les 7 premiers articles sont gratuits.

Vous devez avoir un compte pour en profiter.

Créer un compte

?Déjà abonné? .