La caméra principale de «Hubble» connaît des ennuis

Depuis 28 ans, la caméra a pris de nombreux clichés époustouflants de l'univers qui nous entoure.
Photo: ESA/Hubble / NASA Depuis 28 ans, la caméra a pris de nombreux clichés époustouflants de l'univers qui nous entoure.

Le télescope spatial Hubble connaît de nouveaux ennuis.

Sa caméra principale s’est éteinte en raison d’un problème d’équipement. Les trois autres instruments scientifiques du télescope fonctionnent toujours.

La troisième version de la caméra à grand champ a été installée lors d’une sortie dans l’espace en 2009. Elle est équipée de composantes électroniques redondantes qui seront activées au besoin, a expliqué l’agence spatiale américaine.

Cette caméra a déjà pris des clichés époustouflants d’étoiles et de galaxies qui ont permis de remonter dans le temps, en plus de scruter l’espace profond. Dans notre propre système solaire, elle a découvert des petites lunes autour de Pluton ainsi que la 14e lune en orbite autour de Neptune.

Elle est en mesure de prendre des photos en lumière visible, mais aussi dans les spectres ultraviolet et proche infrarouge.

Hubble a été lancé en 1990 et orbite autour de la Terre à une altitude de 350 kilomètres. Des réparations et mises à jour y ont été apportées par des astronautes à cinq reprises.

Le télescope était tombé entièrement en panne l’automne dernier en raison d’un problème d’orientation. Une porte-parole a toutefois affirmé que c’est la première fois qu’un tel problème survient avec la caméra principale.