L’époque où la vie a connu un faux départ

Le niveau d’oxygène aurait commencé à augmenter pendant une période se situant entre 2,3 et 2,1 milliards d’années, dont la preuve se retrouve dans les roches de l'époque.
Photo: Bruce Watson Associated Press Le niveau d’oxygène aurait commencé à augmenter pendant une période se situant entre 2,3 et 2,1 milliards d’années, dont la preuve se retrouve dans les roches de l'époque.

Il y a 2,3 milliards d’années, la vie complexe a commencé à émerger sur la Terre. Et si cela avait fonctionné, nous ne serions probablement pas là pour en parler.

Il s’agissait en effet d’un faux départ. La vie complexe telle que nous la connaissons, celle dont nous sommes tous les descendants, n’a commencé à émerger qu’un gros milliard d’années plus tard, lorsque le niveau d’oxygène sur notre planète a commencé à augmenter.

Toutefois, le niveau d’oxygène aurait aussi commencé à augmenter pendant une période se situant entre 2,3 et 2,1 milliards d’années — les géologues l’appellent l’Événement Logamundi.

Selon une étude publiée le 17 janvier dans la revue PNAS, on retrouve dans les roches de l’époque une signature chimique de cette hausse subite de l’oxygène, à un niveau suffisant pour soutenir des formes de vie plus complexes que les bactéries qui peuplaient jusque-là les océans. On ne connaît rien des formes de vie en question, et on ignore ce qui a provoqué la hausse puis le déclin du taux d’oxygène.