En bref - Trois milliards d'années d'avance

Ces dernières années, des astronomes ont commencé à définir quelles pourraient être les zones « habitables » de notre galaxie : autrement dit, les régions où une étoile telle que notre Soleil aurait pu naître et s'entourer de planètes.

Ce travail en a entraîné un autre : une estimation de l'âge moyen de ces étoiles « favorables ». Et le résultat, a récemment écrit dans Science Guillermo Gonzalez, de l'Université d'État de l'Iowa, c'est que ces étoiles sont majoritairement plus vieilles d'un, deux, voire trois milliards d'années que notre Soleil. Autrement dit, ces étoiles et leurs planètes, si elles en ont, sont nombreuses à s'être développées bien avant nous. Et, par voie de conséquence, si les civilisations sont nombreuses dans notre galaxie, elles sont nombreuses à avoir un, deux, voire trois milliards d'années d'avance sur nous...