En bref - Concerto pour poisson

Luciano Pavarotti peut aller se rhabiller : il existe un poisson capable de soutenir une note — un la mineur — pendant... plus d'une heure.

Ce virtuose est un midshipman mâle, dont les muscles semblent spécialement adaptés pour générer un son ressemblant au chant d'un moine tibétain. Encore qu'il a fallu recourir au microscope électronique pour comprendre comment ces muscles fonctionnaient. Le but du mâle, on ne s'en douterait pas, est d'attirer la femelle avec le plus beau son. Et il faut rappeler ici que le son voyage quatre fois plus vite dans l'eau que dans l'air, d'où l'importance de la plus belle note...