Jeux: XBox - premières impressions

Dernière venue dans cette guerre féroce qui oppose des joueurs bien établis comme Sony et Nintendo, la Xbox de Microsoft semble toutefois posséder quelques atouts qui la destinent à connaître un grand succès commercial. Malheureusement, son offre logicielle actuelle la confine plutôt à un public d'adolescents et de jeunes adultes de préférence au marché familial que rejoint la GameCube.

"Miroir, miroir, dis-moi, quelle console offre actuellement les performances les plus époustouflantes et le graphisme le plus spontaragonflant? "

"Côté performances, rien ne vaut la Xbox, qui réussit constamment à vous en mettre plein la vue. Idem pour le graphisme. Quand au spontaragonflant, tu aurais intérêt, cher pas très humble, à investir dans le dictionnaire des expressions imagées, plutôt qu'à inventer des néologismes de mauvais aloi. "

Ayant laissé mes collègues se battre entre eux pour qui aurait le droit d'essayer en premier la Xbox, je préférai attendre, histoire de laisser la console de Microsoft acquérir de la maturité, régler ses inévitables petits bogues et voir quelle serait à moyen terme l'offre logicielle qui serait offerte aux usagers.

Techniquement, une Xbox est un PC qui aurait vu s'ajouter quelques composants spécialisés sur sa carte mère pour la transformer ainsi en une console de jeux. Propulsée par une puce Intel de 733MHz, et appuyée par un extraordinaire processeur graphique de NVidia, la Xbox, contrairement à ses frères ennemis, comprend un disque dur interne qui permet de sauvegarder les parties en cours ou éventuellement de télécharger des jeux en ligne, en plus d'un DVD tout ce qu'il y a de plus standard.

La PlayStation 2 possède elle aussi un DVD, mais Nintendo, avec sa GameCube, a plutôt décidé d'adopter un format propriétaire de disque optique. Bref, avec la XBox et la PlayStation 2, vous pouvez donc visionner des DVD que vous aurez loués au club vidéo du coin.

Quoi qu'il en soit, laissons donc de côté ces statistiques bassement nerds, pour nous concentrer sur le contenu. J'ai donc demandé à madame blonde elle-même, qui se complaît à piquer régulièrement le Gameboy Advance de ma fille, ses premières impressions sur la XBox.

Violent

"Trop violent!" Le verdict tombe, quasiment sans appel. "Où sont les jeux comme Mario?" Mais sur GameCube, Ô blonde. "C'est spectaculaire, jamais je n'aurais cru voir une console maîtriser autant le graphisme et le son de cette façon, mais pour l'instant, c'est un jouet de petit gars, et c'est loin de m'intéresser." Il est vrai qu'avec des jeux comme Halo, un jeu de "pow pow, t'es mort" à la Quake, RalliSport, du rallye automobile, ou NFL Fever 2002, il n'y a rien pour intéresser la blonde. Même Fuzion Frenzy, un ensemble de 45 épreuves diverses et quelquefois cocasses, ne réussi pas à l'intéresser à la Xbox.

Tentons donc une nouvelle expérience avec les enfants. Véronique 7 ans, et Jean-Philippe 4 ans, deux experts du GameCube, sont plutôt enthousiastes à l'idée de tester la XBox. Première critique de leur part, le contrôleur est trop gros pour leurs petites mains. Heureusement, Microsoft a écouté les utilisateurs, et de cette critique qui revenait constamment, une nouvelle manette est née. Plus petite, cette manette conviendra à toutes les mains et non pas uniquement celles d'un papa aux pattes d'ours.

Disons le tout de go, les enfants ont adoré la Xbox. Ceux-ci auraient pu passer la fin de semaine à s'amuser avec celle-ci. Fuzion Frenzy et RalliSport ont rapidement trouvé grâce à leurs yeux, bien que le petit Philou ait dit préférer encore Mario et la GameCube.

Car tel est le problème de la Xbox actuellement. Il lui manque cruellement un jeu pouvant passionner les 7 à 77 ans comme Nintendo en possède le secret, et surtout, les droits. Mais cela est appelé à changer, avec l'arrivée de nouveaux jeux s'adressant au public familial.

Loin des yeux, loin du coeur, j'ai attendu le jour, en solitaire, pour m'amuser avec différents jeux de la Xbox. Et personnellement, j'ai adoré. J'ai adoré la prise en main du contrôleur, la qualité de la bande sons et des effets visuels, les scénarios de Halo, le réalisme de NFL Fever et l'action de RalliSport. Et j'ai détesté toutefois l'encombrement de la machine, son poids, le fait qu'elle plantait quelquefois au démarrage et que seul plusieurs redémarrages consécutifs parvenaient enfin à la faire fonctionner à nouveau. J'ai été déçu du fait qu'il fallait payer une cinquantaine de dollars pour avoir droit à une télécommande permettant d'utiliser le DVD pour visionner des films. Mais, comme l'a si bien dit Zza Zza Gabor, "tout est dans le logiciel, idiot" Et nous reparlerons régulièrement des jeux de la Xbox au cours des prochains mois. Et la semaine prochaine, nous ferons le point sur l'hébergement de sites Internet.