SpaceX lance Dragon vers la Station spatiale internationale et ramène sa fusée

La fusée Falcon a été lancée de Cape Canaveral, en Floride.
Photo: John Raoux Associated Press La fusée Falcon a été lancée de Cape Canaveral, en Floride.

La firme américaine SpaceX a lancé lundi vers la Station spatiale internationale une capsule Dragon qui contient notamment un port d’amarrage sophistiqué et un décodeur d’ADN qui sera utilisé lors d’expériences génétiques en orbite.

La fusée Falcon qui avait servi au lancement a ensuite été ramenée sur Terre et pourra être réutilisée lors d’un prochain vol, de manière à réduire les coûts. La fusée s’est posée à la verticale à la base de l’armée de l’air américaine à Cap Canaveral, en Floride, à environ trois kilomètres du pas de tir du Centre spatial Kennedy.

La capsule transporte également environ 2270 kilogrammes de nourriture et d’équipements divers pour l’équipage de la station spatiale. L’amarrage devrait avoir lieu mercredi.

Deuxième tentative

C’était la deuxième fois que SpaceX tentait d’envoyer le nouveau port d’amarrage jusqu’à la station pour le compte de la NASA. La première tentative a échoué l’an dernier, quand la fusée a explosé au-dessus de l’Atlantique.

La NASA a besoin de ce nouveau port d’amarrage pour accueillir les astronautes qui se rendront en orbite à bord des capsules spatiales qui seront utilisées à compter de l’an prochain.

C’était la cinquième fois que SpaceX récupérait une fusée depuis décembre, trois fois sur une plateforme en mer et deux fois sur la terre ferme. Une première fusée récupérée devrait être utilisée cet automne.

Le nouveau port d’amarrage sera installé lors d’une marche dans l’espace le mois prochain.