Microcéphalie et Zika: une preuve scientifique

Paris — Zika attaque et détruit des cellules cérébrales humaines en développement, ont démontré des chercheurs en laboratoire, établissant la première preuve scientifique d’un lien entre ce virus et la microcéphalie du foetus, selon une étude publiée vendredi. Jusqu’alors, cette relation de cause à effet n’avait pas été prouvée scientifiquement. Le virus était cependant fortement soupçonné d’être à l’origine de nombreux cas de microcéphalies, observés en particulier au Brésil.