cache information close 

Bip! Bip! sont les derniers mots de Spirit

Pasadena, Californie - Inquiétude à la NASA. Le robot d'exploration Spirit a cessé de transmettre des données de la surface de Mars depuis plus de 24 heures, se contentant d'émettre de simples bruits sporadiques, ont annoncé hier des membres de la mission à Pasadena, en Californie.

La NASA a communiqué pour la dernière fois avec Spirit mercredi, au 19e jour de sa mission sur la planète rouge. Depuis, le robot n'a renvoyé que des bruits radio dénués de sens, et seulement de manière sporadique, ou bien des bips signifiant qu'il a reçu des ordres de la Terre. Au début, les scientifiques pensaient que des problèmes météorologiques sur Terre étaient à l'origine de ces difficultés. Mais ils estiment maintenant que le robot a un problème de matériel ou de logiciel.

«Il s'agit d'une anomalie extrêmement grave», a dit le responsable de la mission, Pete Theisinger.

La NASA a reçu des nouvelles de Spirit pour la dernière fois alors que l'engin s'apprêtait à poursuivre l'analyse d'un rocher martien à quelques mètres de sa plateforme d'atterrissage. Depuis, le robot n'a transmis que quelques bips à la Terre en réponse à des tentatives pour communiquer avec lui.

Les ingénieurs de la NASA étaient à pied d'oeuvre pour tenter d'identifier le problème. «Il n'est pas sûr qu'il y ait une cause qui expliquerait ce que nous observons», a précisé le responsable adjoint du projet, Richard Cook. Il semble que la radio de Spirit fonctionne et que le robot continue à tirer de l'électricité de ses panneaux solaires, a-t-il ajouté.

La NASA peut réparer un logiciel depuis la Terre, mais si le problème est d'ordre matériel, la situation risque d'être beaucoup plus compliquée. Jusqu'à mercredi, Spirit a fonctionné presque parfaitement. Il est descendu de sa plateforme d'atterrissage le 15 janvier et a pris des milliers de photos de Mars, dont des images microscopiques du sol.

Spirit a atterri sur Mars le 3 janvier pour une mission de trois mois dans le cratère de Gusev. Son frère jumeau, le robot Opportunity, doit le rejoindre bientôt.