Une rare éclipse de super Lune prévue ce dimanche

L’éclipse de dimanche se distinguera par le fait que la Lune sera à son périgée, c’est-à-dire au point de son orbite elliptique le plus rapproché de la Terre, d’où le surnom de super Lune.
Photo: Ng Han Guan Associated Press L’éclipse de dimanche se distinguera par le fait que la Lune sera à son périgée, c’est-à-dire au point de son orbite elliptique le plus rapproché de la Terre, d’où le surnom de super Lune.

Souhaitons que le ciel soit dégagé dimanche soir, car un spectacle unique nous sera offert dans la portion sud-est du ciel, à partir de 21 h 07 : une éclipse totale de super Lune. L’astre lunaire s’engouffrera dans l’ombre de la Terre pendant 72 minutes.

Plusieurs éléments doivent être réunis pour qu’un tel spectacle ait lieu. D’abord, la Lune doit être pleine. Ensuite, le Soleil, la Terre et la Lune doivent être alignés dans cet ordre particulier. La Lune qui poursuit sa course en orbite autour de la Terre traversera alors le cône d’ombre que la Terre projette derrière elle. Lors de cette traversée, la Terre empêchera toute lumière directe en provenance du Soleil d’atteindre la Lune.

Une éclipse lunaire ne survient pas à chaque pleine Lune « parce que la trajectoire de la Lune est inclinée [de 5 degrés] par rapport à l’orbite de la Terre. Sur six pleines lunes, il y en a cinq où la Lune passe au-dessus ou en dessous de l’ombre de la Terre. À la sixième, le cône d’ombre est tout près de là où l’orbite de la Lune croise celle de la Terre, ce qui fait qu’une portion de la Lune peut entrer dans l’ombre, c’est alors une éclipse partielle. Si la Lune entière entre dans l’ombre, comme cela se produira dimanche, c’est alors une éclipse totale », explique Marc Jobin, astronome au Planétarium Rio Tinto Alcan. Ce n’est que le 21 janvier 2019 qu’une éclipse lunaire totale sera à nouveau visible au Québec.

L’éclipse de ce dimanche se distinguera aussi par le fait que la Lune sera à son périgée, c’est-à-dire au point de son orbite elliptique le plus rapproché de la Terre, d’où le surnom de super Lune qu’on lui donne. « Une super Lune nous apparaît habituellement plus grosse et plus brillante parce qu’elle est plus rapprochée. En raison de la plus grande surface que nous voyons, on dit que la pleine lune au périgée est 30 % plus brillante qu’une pleine lune à son apogée, qui est le point de son orbite le plus éloigné de la Terre », précise M. Jobin avant de souligner que la prochaine éclipse de super Lune aura lieu en 2033.

Aussi, l’éclipse totale qui aura lieu ce week-end sera particulièrement longue. Elle durera 72 minutes (de 22 h 11 à 23 h 23), soit à peine moins que la durée maximale de 100minutes que ce genre de phénomène peut atteindre. La durée de l’éclipse peut en effet varier selon que la Lune entre plus ou moins profondément dans l’ombre de la Terre.

Le spectacle débutera à 21 h 07, alors que la Lune commencera à entrer dans l’ombre de la Terre. Nous pourrons alors voir une forme arrondie qui se déplace à la surface de la Lune : « c’est en fait la Lune qui avance dans l’ombre », rappelle M. Jobin. Au bout d’une heure, soit à 22 h 11, la Lune sera complètement immergée dans l’ombre. « Mais, fait étonnant, alors qu’on s’attendrait à ce que la Lune disparaisse complètement dans l’ombre de la Terre, sa surface se colore et le coloris particulier dont elle se couvre est une surprise à chaque éclipse », souligne l’astronome.

« L’ombre de la Terre n’est pas complètement noire parce que l’atmosphère terrestre dévie la lumière du Soleil vers l’intérieur de l’ombre », explique-t-il. De plus, cette lumière est rouge orangée, semblable à celle d’un coucher de soleil. « Quand le soleil se couche à l’horizon, ses rayons doivent traverser une plus grande épaisseur d’atmosphère [que lorsque le soleil est au zénith], avant d’atteindre nos yeux. Or, les molécules d’azote de l’atmosphère diffusent dans toutes les directions les courtes longueurs d’onde (dans le bleu) de la lumière solaire, qui contient toutes les longueurs d’onde du spectre visible. Il ne subsiste donc que les longueurs d’onde plus longues, telles que le jaune, l’orange et le rouge, dans la lumière qui nous parvient. »

« Durant son passage dans l’ombre de la Terre, la Lune est éclairée par cette lumière qui a été appauvrie en bleu par son passage à travers une grande épaisseur d’atmosphère. De plus, les aérosols provenant d’éruptions volcaniques ou d’incendies de forêt qui sont présents dans l’atmosphère pourront atténuer l’intensité de cette lumière. Ce qui fait que d’une éclipse lunaire à l’autre, on ne sait pas exactement ce que nous allons voir », affirme M. Jobin avant de faire référence à l’échelle de Danjon qui permet de classifier les éclipses de Lune en fonction de leur apparence et de leur luminosité. Proposée par l’astronome français André Danjon, cette échelle comprend cinq graduations : L = 0 est attribuée à une Lune très sombre et presque invisible, tandis que L = 4 correspond à une Lune très brillante, cuivrée ou orangée.

Chose certaine, une éclipse lunaire est un très beau spectacle que l’on peut observer sans crainte à l’oeil nu, à travers des jumelles ou un télescope. De 20 h 30 à minuit, des télescopes amateurs seront installés devant le Planétarium pour permettre au public de voir de plus près la vedette de la soirée.

2 commentaires
  • Richard Bérubé - Inscrit 26 septembre 2015 08 h 05

    Tetra blood moon!

    Effectivement cela sera un super spectacle...mais il y a un autre côté à ce phénomène...d'après les experts juifs, ce phénomène se passe toujours lors d'une journée sainte(holy) du calendrien religieux juif, et les Tetra Blood moon sont très rares. Il y en a eu 4 de 2014-2015 (dont le terme Tetra) et les deux dernières fois que cela c'était produit soit en 1948 et 1967 des évènements spéciaux s'étaient produits, à savoir la création de l'État d'Israel (1948) et la re-conquête de la ville de Jérusalem par Israel durant la guerre de Six Jours en 1967.
    Il y toute sorte de questions qui se posent sur ce qui pourrait bien se produire cette année qui serait très significatif pour le peuple juif..La prochaine ''Tetra Blood Moon (4) devrait se produire dans 400 ans. Cela vaut la peine d'aller consulter le sujet sur le web, car toutes sortes d'explications y sont mentionnées, des catastrophes inimaginables, mais aussi d'explications données par des érudits juifs connaissant la quetions....bonne vision demain soir...

  • Pierre M de Ruelle - Inscrit 26 septembre 2015 17 h 17

    voila de quoi interessant

    bon voila de quoi nous aider a admirer la nature, meme si il faudra revenir les pieds sur terre. Merci Mme Gravel.