cache information close 

Spirit pourra explorer Mars

Washington — Le robot américain Spirit immobilisé sur Mars à la suite de problèmes techniques depuis son arrivée le 3 janvier pourrait commencer à arpenter le sol de la Planète rouge dès demain ou mercredi, ont annoncé des scientifiques de la Nasa.

Le robot «est maintenant dressé sur toute sa hauteur et l'ensemble de ses six roues sont en position pour rouler sur la surface de Mars», a déclaré dans la nuit de samedi à hier Jennifer Trosper, responsable de la mission au Jet Propulsion Laboratory de l'Agence spatiale américaine à Pasadena (Californie) où est situé le centre de contrôle de Spirit.

Les scientifiques de la Nasa considèrent en conséquence qu'il pourrait entamer ses déplacements à partir de demain soir ou aux premières heures de la journée de mercredi.

Des problèmes pour rétracter un coussin d'air qui avait permis au robot de se poser sans dommage sur la planète avaient conduit à son immobilisation.

Mais, les scientifiques estiment qu'ils peuvent désormais faire effectuer à l'engin une rotation de 120 degrés vers la droite afin d'éviter qu'il ne s'empêtre dans les restes du coussin d'air.

En attendant, de la plate-forme située au milieu du cratère Gusev où il s'est posé, le robot continue d'envoyer vers la Terre des images en couleurs d'une haute résolution.

La mission Mars Exploration Rover a pour but de réaliser une analyse géologique du sol martien afin d'établir si les conditions nécessaires à la vie ont existé sur cette planète.