Une fusée en route vers la station spatiale explose au décollage

Washington — La fusée Antares de la société américaine Orbital Sciences transportant la capsule non habitée Cygnus à destination de la Station spatiale internationale (ISS) a explosé quelques secondes après son lancement mardi soir.

« Il n’y a eu aucun blessé et aucun membre du personnel de la base n’est manquant », a indiqué la Nasa sur son site Internet.

« L’explosion s’est produite peu après le lancement », avait expliqué un peu plus tôt un commentateur de la télévision de la Nasa qui retransmettait en direct les images du tir depuis le centre spatial de Wallops, sur la côte de Virginie (est des États-Unis).

Il s’agit du premier accident depuis que la Nasa a commencé à recourir au secteur privé pour ravitailler l’ISS.

Sur la retransmission, on voit la fusée s’enflammer quelques secondes après son décollage et retomber sur son pas de tir dans une explosion qui projette une boule de feu et des débris dans le ciel.

« Nous avons perdu le lanceur Orb3 », avait ajouté le commentateur, précisant qu’« il semblerait qu’à ce stade, la destruction soit limitée au pas de tir ». Il avait évoqué d’« importants dégâts matériels ».

Dans un bref communiqué sur son site Internet, la Nasa indique « qu’un dysfonctionnement s’est produit peu après le décollage » et promet de fournir davantage d’informations dès que possible. L’agence spatiale précise « travailler avec Orbital pour recueillir toutes les données sur l’échec de la mission ».