Une fleur pestilentielle menace d’éclore au Jardin botanique

Photo: Jacques Nadeau - Le Devoir

Tout le monde est aux aguets au Jardin botanique de Montréal où un rare spécimen de l’Arum titan, plante rare originaire de Sumatra, menace à tout moment d’éclore. C’est qu’en plus de ne fleurir que tous les dix à douze ans, la plante phalloïde porteuse de la plus grosse fleur au monde a aussi l’étrange particularité d’exhaler un parfum putride, rappelant l’odeur de la chair avariée. Tout cela, dans le but d’attirer de charmants coléoptères nécrophages qui viendront polliniser ses fleurs. La fleur d’un brun rougeâtre, qui doit s’ouvrir au cours du week-end ou en début de semaine, laissera s’échapper pendant 72 heures ses effluves pestilentiels au nez des visiteurs.

1 commentaire
  • Gérard BUONO - Inscrit 16 novembre 2013 07 h 23

    Menace

    La pauvre !