Sida: l'efficacité des antirétroviraux est élue avancée scientifique de l'année

De nombreuses découvertes liées à des maladies mortelles ont marqué la dernière année. <br />
Photo: Agence France-Presse (photo) Yuriko Nakao De nombreuses découvertes liées à des maladies mortelles ont marqué la dernière année.

Washington — L'essai clinique ayant montré que les antirétroviraux permettaient d'éliminer quasiment le risque de transmission du virus du sida par des séropositifs est, selon le palmarès annuel de la revue Science publié jeudi, l'avancée scientifique la plus importante de 2011.

Trente ans après le début de l'épidémie de sida, cet essai clinique international mené auprès de 1763 couples surtout hétérosexuels, dans neuf pays, a démontré que des séropositifs prenant très tôt des ARV réduisaient à près de zéro la transmission du VIH à leur partenaire.

Ces résultats, dévoilés aux États-Unis en mai, ont clos le long débat sur le fait de savoir si les ARV pouvaient à la fois traiter les personnes infectées et les empêcher de transmettre le VIH.

Il est désormais établi selon les virologues que les ARV peuvent non seulement contenir l'infection par le VIH en réduisant la charge virale des personnes infectées, mais aussi empêcher la transmission de ce rétrovirus à des sujets sains.

Science a également retenu neuf autres travaux scientifiques jugés comme les plus significatifs en 2011. En voici la liste:

La mission de la sonde japonaise Hayabusa qui a permis d'amener sur la Terre des grains de poussière venant de la surface d'un gros astéroïde;

Les analyses d'ADN de cousins anciens et disparus de l'Homo sapiens, comme les mystérieux Denisoviens, qui ont révélé que beaucoup d'humains ont hérité de traits génétiques de ces hommes primitifs;

Les recherches de scientifiques japonais qui ont élucidé la structure d'une protéine photosynthétique utilisée par les plantes pour séparer les atomes d'hydrogène et d'oxygène formant l'eau. Cette découverte pourrait permettre de développer des techniques de production bon marché d'hydrogène, une source d'énergie propre;

La découverte par des astronomes américains de deux nuages d'hydrogène qui, durant deux milliards d'années, ont préservé leur composition d'origine datant de peu après le big bang et montrant que des poches de matière originelle sont restées inchangées très longtemps après la naissance du cosmos;

Des études des faunes microbiennes chez les humains qui ont révélé que certaines bactéries prospèrent davantage dans l'intestin avec une alimentation riche en protéines tandis que d'autres préfèrent le régime végétarien;

Un essai clinique a permis de révéler le premier vaccin antipaludique prometteur, appelé RTS,S, qui devrait donner un coup de fouet à la recherche vaccinale contre le paludisme, qui tue un grand nombre d'enfants en Afrique;

La découverte grâce au télescope spatial américain Kepler de plusieurs systèmes solaires lointains étranges, dont un avec une planète tournant autour de deux soleils et un autre doté de dix planètes qui semblent flotter librement dans l'espace;

La conception d'une gamme de nouvelles zéolithes moins chères, plus fines et mieux adaptées pour traiter des molécules organiques plus grosses. Les zéolithes sont des minéraux poreux utilisés comme catalyseurs et filtres moléculaires pour convertir l'huile en essence, purifier l'eau, filtrer l'air et produire des lessives;

Des expériences qui ont révélé que l'élimination des cellules sénescentes — qui ne se divisent plus — chez les souris retarde les effets du vieillissement, ce qui pourrait potentiellement permettre d'allonger le nombre d'années en bonne santé chez les humains sans pour autant prolonger la vie.
1 commentaire
  • Roland Berger - Inscrit 25 décembre 2011 10 h 53

    Les pétrolières en guerre

    « Les recherches de scientifiques japonais qui ont élucidé la structure d'une protéine photosynthétique utilisée par les plantes pour séparer les atomes d'hydrogène et d'oxygène formant l'eau. Cette découverte pourrait permettre de développer des techniques de production bon marché d'hydrogène, une source d'énergie propre ». Il serait intéressant de savoir comment les pétrolières s'y prendront pour tuer dans l'oeuf une telle découverte. Pour elles, de l'hydrogène à bon marché, c'est la catastrophe.
    Roland Berger