Des ratés outre-mer pour le BlackBerry

Londres — Un nombre important d'utilisateurs d'un téléphone BlackBerry ont été privés hier des services de messagerie et d'Internet en Europe, au Proche-Orient et en Afrique, ont rapporté les opérateurs de téléphonie mobile desservant les régions concernées.

L'entreprise canadienne Research in Motion (RIM), concepteur du BlackBerry, a diffusé un bref communiqué indiquant seulement que certains clients «éprouvent des problèmes», mais des compagnies de télécommunications du Proche-Orient et de l'Europe ont rejeté la responsabilité sur RIM.

Khaled Hegazy, porte-parole de Vodafone en Égypte, a soutenu qu'un «problème avec les serveurs au Canada affecte le service» dans la région. Il faudra attendre encore quatre heures avant de résoudre le problème qui, selon lui, semble être apparu aux environs de 6h hier.

RIM s'est contentée d'indiquer, dans un courriel adressé à La Presse canadienne, que ses équipes «travaillent pour résoudre un problème qui touche présentement certains clients de BlackBerry» en Europe, au Proche-Orient et en Afrique. «Nous nous excusons auprès de nos clients pour tout inconvénient occasionné», y ajoute-t-on.

La panne survient alors que le codirigeant de RIM, Jim Balsillie, se trouve avec d'autres directeurs de l'entreprise à Dubaï pour le salon annuel d'électronique GITEX.