En bref - Le scientifique en chef critiqué

Des chercheurs reprochent au nouveau scientifique en chef, Rémi Quirion, de faire sa première allocution officielle ce midi devant une communauté de gens d'affaires dans le cadre des Rendez-vous du savoir. Ils craignent que celui-ci envoie le message que l'université, et toute sa communauté scientifique, sont à la merci de l'entreprise privée. Les chercheurs ont lancé ces derniers jours une pétition qui a circulé en ligne et dans les réseaux sociaux, et qui est publiée aujourd'hui en page A 6 du Devoir sous forme de lettre ouverte et qui a déjà obtenu l'appui de plus de 85 membres de la communauté universitaire.

«On trouvait déplorable qu'un scientifique en chef ne s'adresse pas en premier à ses pairs, mais plutôt aux gens de l'industrie. On voulait solliciter son attention pour qu'il s'intéresse davantage aux questions de la science et du bien commun», a dit Jean Bernatchez, professeur à l'Université du Québec à Rimouski et signataire de la pétition.