Est-ce la tête d'Henri IV?

Une rumeur courait que la tête d'Henri IV avait disparu du tombeau abritant la dépouille de ce roi de France reposant aux côtés de ses prédécesseurs et de ses successeurs dans la basilique Saint-Denis, en région parisienne. À l'instar des autres tombes royales, celle d'Henri IV aurait vraisemblablement été profanée par les révolutionnaires en 1793. Le cadavre du souverain aurait été décapité, voire morcelé avant d'être jeté dans une fosse commune, où les marchands de reliques s'empressaient de récupérer quelques restes de ces personnages.

Il n'en fallait pas plus pour piquer la curiosité du journaliste-documentaliste français Stéphane Gabet, qui se lance en 2008 à la recherche de la tête de ce célèbre roi qui divorça de Marguerite de Valois pour épouser Marie de Médicis, et qui cautionna les premiers voyages de Samuel de Champlain en Amérique du Nord.

À partir des pistes que lui fournit l'historien Jean-Pierre Babelon, biographe d'Henri IV, Stéphane Gabet retrouve avec son collègue Pierre Belet, un retraité octogénaire propriétaire d'une tête momifiée qu'il croit être celle de ce roi de France qui régna de 1589 à 1610. Avec l'accord de ce collectionneur passionné d'histoire qui a caché la présumée tête d'Henri IV pendant 50 ans, les deux journalistes ont recours à l'expertise du médecin légiste Philippe Charlier pour procéder à l'authentification de cette tête étonnamment bien conservée. Ce dernier s'entoure d'une équipe de 19 scientifiques spécialisés en génétique, en toxicologie et en imagerie médicale notamment pour arriver à son verdict final.

Le film documentaire Le Mystère de la tête d'Henri IV, qui relate la palpitante enquête qu'ont menée les deux journalistes, avec le soutien de l'agence Galaxie Presse, était présenté hier à la presse de Montréal en avant-première mondiale dans l'espoir que des diffuseurs y verront l'intérêt de le présenter aux téléspectateurs québécois.

***

Le Devoir reviendra sur cette palpitante aventure historico-scientifique dans l'édition de samedi.